Maman, papa : savoir qui on est pour pouvoir guider ses enfants

Cette petite voix souffle à mon oreille une question que je n’attendais pas. D’ailleurs, d’où vient cette voix ? J’ai beau chercher autour de moi, je ne vois personne. C’est là que je comprends… Cette petite voix, c’est moi. C’est ma conscience qui s’éveille et qui s’interroge sur le sens de ma vie et mes priorités.

Qui es-tu ?

Durant des années, on nous apprend à lire, à compter, à écrire, à maîtriser certains aspects de la vie en société mais à l’aube de mes 36 ans, je me rends compte avec effroi que la principale inconnue dans les équations que nous devons résoudre dans nos vies est en fait toujours gardée secrète. « x », c’est nous.

Résoudre X » pour rendre ses enfants heureux

Maman de deux petits garçons de 2 ans et 8 ans, je me rends bien compte qu’on demande aux enfants ce qu’ils veulent faire plus tard alors même qu’ils ne savent pas encore qui ils sont ! Comment peut-on anticiper un avenir et tant d’années à venir sur une base inconnue et pourtant si déterminante pour l’épanouissement futur ?

  • Le petit journal de mon bébé
    25 cm x 4 cm x 24 cm rouge, noir et blanc

Maman, papa : savoir qui on est pour pouvoir guider ses enfants

La grande mode est au développement personnel chez les adultes. Ne faudrait-il pas envisager aussi de partager ces apprentissages avec les enfants, dès l’école ? Où alors faut-il fabriquer des moutons à la chaînes, bien dressés à agir en société comme on leur explique depuis leur 3 ans (parfois moins) que la vie « c’est comme ça et pas autrement » et que « tu es l’enfant, tu écoutes l’adulte et tu te tais » ? Je ne suis pas adepte de ce principe mais bien plus du dialogue.

Alors oui, me voici à presque 36 ans, à chercher à mieux savoir qui je suis. Je lutte contre quelques démons intérieurs mais je sais aujourd’hui pourquoi je lutte. Pour qui je lutte. Ce n’est plus pour moi. Je veux pouvoir permettre à mes enfants de ne pas attendre d’avoir 30 ans passés pour savoir qui ils sont.

Bien sûr, la vie est pleine de surprises et on ne peut pas tout prévoir mais cela fait aussi partie du plan : leur apprendre à mieux gérer les imprévus. Rien n’arrive par hasard. Je pense que si je dois, moi, faire ce point, ce n’est que pour leur rendre service à eux.

Je ne serais jamais une mère parfaite, si j’arrive simplement à en faire des hommes heureux, libres et épanouis, j’aurais réussi mon pari.

0 0 votes
Noter cet article
S’abonner
Notification pour
guest

7 Commentaires
Le plus populaire
Le plus récent Le plus ancien
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Maximilien
Maximilien

Être maman c’est exaltant mais très préoccupant car les enfants ce sont de petits anges à ne jamais contrister. Et au fond, on se rend bien compte que c’est la finalité de la vie.

Tobogo
Tobogo

Ces petites crises internes sont salutaires, saines et signes d’intelligence.
Douter, s’interroger plutôt que de croire ou de savoir….c’est tellement plus intéressant 😉

Morgan ELEGOET
Morgan ELEGOET

Bonjour,
Article très intéressant, j’ai moi-même trois enfants et j’essai de leur apprendre chaque jour à penser par eux même, de se défaire des codes pré-établis et de toujours aller vers ce qu’ils leurs font plaisir.

Anaëlle
Anaëlle

Bonjour,
Il faut fuir le système et les « c’est comme ça et pas autrement ».
Rien de mieux que de se perfectionner dans des domaines originaux, nouveaux et non exploités pour réussir sa vie. Sinon on risque d’être moyen dans tout se que l’on entreprend et frustré, car oui si tout le monde fait pareil, il y aura toujours meilleur que soit.

Admirable
Admirable

Très belle conclusion et je partage entièrement ton avis. Merci pour ce partage car ton article est très riche.

ON RANGE TOUT
ON RANGE TOUT

Bonjour,
Merci de partager vos questionnements avec nous. C’est à la fois intéressant et étrange de se dire que répondre à une question aussi simple reste complexe. Il existe une méthode qui peut être enrichissante pour le développement des enfants. Vous avez certainement entendu parlé de la pédagogie Montessori. Elle permet aux enfants d’apprendre et de s’épanouir à leur rythme tout en développant leur confiance en eux et leur autonomie. A la maison, cela se traduit entre autre par l’adaptation du mobilier à la taille de l’enfant. Les jouets, les livres, les porte-manteaux et autres accessoires de rangement seront installés à sa portée pour qu’il puisse évoluer dans son espace en toute sécurité et sans l’intervention d’un adulte. Si vous recherchez des accessoires de rangement pour la chambre de vos enfants, n’hésitez pas à faire un tour sur notre site : https://www.onrangetout.com/

Manon
Manon

Super conseils ! Moi qui fait de la garde d enfant a domicile bordeaux c’est un challenge en plus !

Dernière modification le 3 mois il y a par Manon