La crise de la trentaine ?

Publié le 3 octobre 2011 par Sandra

    • Remise en question de la vie personnelle, professionnelle et familiale
    • Sensation d'étouffement et besoin de liberté
    • Découverte de la crise de la trentaine ou \ « wedding blues\ »
    • Réflexion sur l'âge de 30 ans comme une période idéale pour profiter de la vie

Si nous savons tous que l’adolescence est une période difficile, nous avons déjà entendu également parler de la crise de la quarantaine. Je crois bien que je suis passée par une crise de la trentaine pour ma part (sauf que je n’aurai 30 ans qu’en avril prochain, donc j’ai encore un peu de temps devant moi).

Oui, aujourd’hui, je vous parle de moi… Avec de la chance, vous vous y retrouverez un peu et ça vous aidera à vous sentir moins seuls…

La crise de la trentaine ?

J’ai, sans comprendre pourquoi ou comment, remis en question TOUT ce que je souhaitais dans ma vie. Sur le plan personnel, professionnel mais aussi au niveau même de la structure familiale. Un vrai méli mélo dans ma tête et impossible d’y voir clair.
Ajoutez à tout ça un petit garçon de 2 ans en pleine crise du fameux terrible two et vous avez un cocktail explosif qui vous mène à penser que vous n’aurez peut etre jamais à passer par une crise de la quarantaine, vu que vous ne seriez même plus là compte tenu de la fatigue nerveuse accumulée. On ne parle même pas de la fatigue physique, à ce stade-là on a passé le cap depuis longtemps.

Les questions se sont entassées dans ma tête comme les assiettes dans l’évier d’un célibataire : est-ce que c’est vraiment à ça que ma vie va ressembler? Et surtout, est-ce que ce schéma a priori « idéal » est bien ce que je recherche ? Ma vie va-t-elle être une succession de jours qui se ressemblent, et cela jusqu’à la fin? J’ai ressenti d’un seul coup une sensation d’étouffement intense, un besoin de liberté m’a envahit.

Beaucoup d’entre vous vont me trouver complètement à côté de la plaque mais j’ai un mari en or, il est attentionné, toujours plein de petites attentions pour moi. Il me traite comme si on venait de se rencontrer alors que nous allons feter nos 11 ans. Il s’investit dans la vie de notre fils, fait des tas d’activités avec lui. Il va faire des courses, s’occupe du ménage à part égale avec moi… Et pourtant, malgré ce tableau idéal, je suis passée par la case « c’est vraiment ça que tu veux ? ». Bon, il faut dire que, comme tous les couples, nous sommes passés par une petite crise et ce qui semble être une cage, même dorée, reste une cage. Heureusement, la communication est notre devise et nous voilà remis sur les bons rails. Ne rêvez pas, je ne laisserai pas filer ma perle rare :).

Ma vie m’a semblée déjà toute tracée … Ma grand mère étant décédée en juin, j’ai eu du mal à accuser le coup. Elle profitait de la vie comme je n’ai jamais vu personne en profiter, et là, en un battement de cil, tout était anéantit ? La vie m’a soudainement parue si courte que j’ai remis en question ce que je voulais faire de la mienne.

La crise de la trentaine ? #2

Je me suis sentie très seule. Qui pouvait comprendre qu’avec cette vie qui parait « idéale » à beaucoup, je ne sois pas « heureuse » ? J’ai trouvé une piste… Il existe bel et bien une crise de la trentaine ! Il parait même qu’elle porte aussi le nom de « wedding blues » !

Alors, si vous aussi vous vous retrouvez dans ce que je viens de décrire, laissez un commentaire, ça me fera plaisir de savoir que je ne suis pas seule ! 😉

Et vous pouvez aussi lire cet article 😉 : 30 ans, le début d’une série de questionnements.

Au final, vous savez ce que j’en pense, après tout ce temps de réflexion? 30 ans, c’est parfait ! On est en plein dans l’âge d’avoir ce que la vie nous promettait il y a quelques années, nous sommes jeunes en ayant plus de droits (bon des devoirs aussi, mais chuttt). Profitons de la vie ! 😀

La crise de la trentaine ? #3

FAQ

Qu'est-ce que la crise de la trentaine ?

La crise de la trentaine est un moment de questionnement et d'introspection que beaucoup de personnes vivent au cours de cette période charnière de leur vie. C'est souvent une phase où l'on ressent un sentiment d'insatisfaction ou de remise en question par rapport à sa carrière, ses relations personnelles ou son style de vie. Certains peuvent ressentir une certaine pression sociale pour avoir atteint certains objectifs à cet âge.

Cependant, il s'agit aussi d'une opportunité pour se réaligner avec ses valeurs et aspirations profondes.

En quoi consiste-t-elle chez les femmes et les hommes ?

Chez les femmes et les hommes, l'estime de soi consiste à se sentir bien dans sa peau, à avoir confiance en ses capacités et en sa valeur. Cela se traduit par une perception positive de soi-même et par une acceptation de son image corporelle. Elle peut également influencer la manière dont on interagit avec les autres et dont on gère les difficultés au quotidien.

En cultivant cette estime de soi, chacun peut développer une meilleure qualité de vie et être plus épanoui dans ses relations personnelles et professionnelles.

Y a-t-il des livres ou chroniques dédiés à cette crise spécifique ?

Oui, il existe des livres et des chroniques dédiés à cette crise spécifique. Certains auteurs ont déjà écrit sur le sujet en analysant les différents aspects de la situation. Ces ouvrages peuvent apporter un éclairage supplémentaire et aider à mieux comprendre les enjeux liés à cette crise.

Il est recommandé de se renseigner auprès des librairies ou bibliothèques pour trouver des ouvrages pertinents sur le sujet.

Avatar
Journaliste sur Maman Geek 👩
votes
Noter cet article
S’abonner
Notification pour
guest

5 Commentaires
Le plus populaire
Le plus récent Le plus ancien
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Djahann
Djahann

Chez moi, c’est Monsieur qui a fait la crise de la trentaine : un boulot qui lui plait pas, des maisons qui lui plaisent pas (oui mais bon, moi j’ai pas envie de déménager tous les 6 mois jusqu’à ce qu’il se sente mieux !)? J’espère que ça va passer…

Mimine
Mimine

maman geek j’te kiffe tu le savais ça 🙂
Bonne semaine à toi 🙂

cindy
cindy

Moi je suis en plein dedans. Tout ce que fais mon compagnon ne me plait pas. Je me pose un milliard de questions : est-ce que j’ai fait les bons choix? pourquoi ceci?pourquoi cela? est-ce que je ne vais pas regretter??
Bref, vivement que ça passe (en esperant que ça passe)
En tout cas, merci pour ton article, ça fait du bien de voir qu’on est pas seule!!!!