Etre maman, c’est aussi jouer à dame caca…

Oui, bon mon titre est un peu scato sur les bords mais vous allez comprendre pourquoi  je parle de Dame caca dans quelques instants. Je suis désolée si j’ai été si peu présente la semaine passée mais James nous a fait quelques frayeurs. Tout a commencé samedi 17 à la maison. Nous étions en pleine partie de Times Up avec des amis lorsque James a commencé à se plaindre d’une douleur abdominale. Il faut savoir que mon fils est un dur, il ne se plaint que rarement et s’est déjà fait de gros bobo sans même dire “Aïe”. Donc, quand il se plaint, nous nous inquiétons assez facilement.
La crise a duré 20 minutes et, après une dose de doliprout, a disparue.

Mercredi soir, rebelote ! Et jeudi soir, l’assistante maternelle m’explique que James l’a inquiété à cause d’une crise et me décrit ce que nous connaissions déjà. Évidemment, rendez vous est pris chez le médecin pour voir si rien de grave ne se cache derrière ses crises.

Vendredi matin, nous voilà chez  le docteur avec un petit James étonnamment sage qui obéit à tous les ordres du médecin (sauf celui de ne pas sauter sur la balance… Et c’est là qu’on sent que ce cher docteur n’avait surement pas d’enfants. J’adore passer pour la mère pas fichue de contrôler son enfant…Enfin, bref!). Le médecin ne trouve rien à l’examen mais suspecte tout de même quelque chose et nous envoie aux urgences pédiatriques dans la journée pour éliminer son hypothèse.

Après quelques instants d’attente et erreurs administratives (non, James n’est pas né en 1951 Madame, enfin !!!!!), nous voilà dans la salle d’attente entourés d’enfants assis sagement à côté de leurs parents. James a beau être dans une passe difficile, il cavale dans toute la salle et se fait des amis.

Quand notre tour arrive, et c’est là que dame caca entre en jeu…, le medecin ne trouve rien, mais comme James a quelques douleurs et qu’il est balloné, ils lui font un lavement. Voilà un petit garçon tout sage, qui écoute et se met en position sans broncher. je l’ai juste vu froncer un peu les sourcils (mon bébé!!! :().
Après 10 minutes, je lui propose d’aller sur le pot.

Attention, âmes sensibles s’abstenir, ça va devenir cracra… James se place sur le pot et fait ce que le lavement le pousse à faire. pauvre loulou paniqué de ne rien contrôler se lève et tournoi… Vous imaginez la scène? Exactement ! Des WC assez petits, un bébé paniqué qui tournoie sur lui même envoyant des jets de merdes sur les murs et une maman qui joue à éviter les projectiles ! Allez y marrez vous, j’en ferai autant. Bien sur, sur le moment j’étais loin de rire… Surtout quand j’ai tout ramassé à grand renfort de papier toilette !

Une fois que James s’était soulagé, il est redevenu le petit garçon jovial que je connais. Maintenant ça va mieux, mais je ne suis pas prête d’oublier mon vendredi !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Google+
Tags: ,

8 responses to “Etre maman, c’est aussi jouer à dame caca…

  1. Agnès

    Désolée mais j’ai bien ri !!!

    Maintenant j’espère qu’il va mieux et qu’il ne fera pas de nouvelles crises

  2. Maman Geek

    Les supo on connait bien… James a toujours été un peu genée de ce côté mais je n’ai jamais voulu “forcer” les choses. le médecin me dit que je fais bien, trop de suppos rendraient son intestin paresseux 😉

    Vous pouvez rire hein, rien qu’a y repenser je ris toute seule ! C’était tout de même assez surréaliste comme situation 😉

  3. sochoup

    le pauvre çà n’a pas du être rigolo pour lui, ni pour toi sur le coup, maintenant j’espère qu’il va mieux et qu’il n’a plus mal au ventre #JEUFDM

  4. MamanChat

    MDR !!!!
    Oui ça n’a pas du être drôle mais surprenant à vivre autant pour lui que pour toi lol
    Mon petit homme n’a pas eu de problème aussi grave, mais a été constipé pendant plus d’une semaine et il avait des crises tous les jours. Un suppo nous (lui) a sauvé la vie.
    Comme tu le dis c’est déconseillé pour éviter que l’intestin ne devienne paresseux mais à certains moments exceptionnels, ils peuvent faire beaucoup de bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *