[critique ciné]Pirates des caraïbes: la fontaine de jouvence

Je sais que vous êtes nombreux à attendre le nouveau volet des histoires de votre pirate préféré : Jack Sparrow. J’ai eu la chance de pouvoir assister à une projection de presse hier soir, je vais donc vous donner mon ressenti.

 

 

L’histoire :
Dans cette histoire pleine d’action, où vérité, trahison, jeunesse éternelle et mort forment un cocktail explosif, le capitaine Jack Sparrow retrouve une femme qu’il a connue autrefois. Leurs liens sont-ils faits d’amour ou cette femme n’est-elle qu’une aventurière sans scrupules qui cherche à l’utiliser pour découvrir la légendaire Fontaine de Jouvence ? Lorsqu’elle l’oblige à embarquer à bord du Queen Anne’s Revenge, le bateau du terrible pirate Barbe-Noire, Jack ne sait plus ce qu’il doit craindre le plus : le redoutable maître du bateau ou cette femme surgie de son passé…

 

 

Quand trop d’histoires tuent l’histoire
La fontaine de jouvence n’apporte rien de bien nouveau. Rob Marshall qui succède à Gore Verbinski à la réalisation de ce volet de Pirates des caraïbes, n’a rien su apporter de nouveau. Un réalisateur qui délaisse un pirate pour un caméléon nommé Rango et qui laisse sa place à un autre réalisateur connu pour ses comédies musicales entre autres, j’espérais un peu mieux même si je me suis laissée portée par l’histoire…Enfin, LES histoires !

 

Mon plus gros reproche pour ce volet, c’est le trop grand nombre de “sous histoires” qui parasitent l’action principale. L’intrigue elle même, tellement simplifiée, n’offre plus de rebondissements. Tout devient trop prévisible. J’attendais un peu d’inattendue (oui, c’est paradoxal, je sais mais j’aime les paradoxes ^^ ). Je sais que nous sommes chez Disney, mais suis-je la seule a avoir espérer que Jack Sparrow ait enfin l’attitude d’un homme ? Certes, sa partenaire tente et retente de le séduire mais n’attendez pas de lui un comportement différent de celui d’un petit garçon apeuré par le sexe opposé !

J’ai trouvé le personnage joué par Penelope Cruz (et sa soeur !) assez intéressant, avec du caractère.  L’Espagne est très présente dans ce volet et le caractère donné au personnage de Miss Cruz a bien entendu été pensé pour coller au tempérament d’une latine. Je suis d’origine espagnole, je sais de quoi je parle ^^.

 

Pour conclure, je dirai que c’est un film qui se laisse regarder, on passe un bon moment malgré tout. Si vous êtes fan du personnage de Jack Sparrow vous y trouverez votre compte. Fidèle à lui même, vous serez ravis de la prestation de Johnny Depp qui joue avec une constance presque déstabilisante ce personnage farfelu.
Pour ceux qui apprécient plus l’histoire des pirates en général, passez votre chemin, je crains que vous ne soyez très déçus. Je passe sous silence une 3D qui n’apporte rien, vous aurez compris ce que j’en pense…

Rendez-vous sur Hellocoton !
Google+

4 responses to “[critique ciné]Pirates des caraïbes: la fontaine de jouvence

  1. marmottine

    Je pense qu’à partir du 3ème volet c’est devenu du grand n’importe quoi ! J’ai adoré les 2 premiers et je ne me languis absolument pas de voir le 4ème alors que mon homme me tanne pour qu’on y aille !

  2. Maman Geek Post author

    Je pense sincèrement qu’on ne perd rien a attendre de le voir sur nos petits écrans LOL

  3. Pingback: Lone Ranger: après les pirates, les indiens | Maman-Geek

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *