Test du lit-parapluie Orchestra-Prémaman

Parmi les articles de puériculture les plus plébiscités figurent le lit parapluie. Nous n’en avons jamais acheté, mais ma belle mère en avait acheté un pour les occasions où elle accueillerait son petit fils à dormir. Un vrai casse-tête ! Difficile à monter, le malheureux qui se collait à la tâche finissait dans un état similaire au mien en fin de journée après avoir géré les enfants, les bains et les repas, c’est la dire transpirant, cheveux plaqués sur le front et dans un état de nerfs lamentable, avec une furieuse envie d’envoyer valser le dit lit “parapluie” par la fenêtre pour vérifier s’il sait aussi voler par temps de vent.

Quand on m’a proposé de tester le lit-parapluie Orchestra-Prémaman, j’ai accepté pour plusieurs raisons.
1/ Je voulais voir  par moi-même si les choses avaient pu évoluer en 6 ans
2/ Je me suis dit que vu le nombre de jeunes parents qu’il y a parmi vous, vous aimeriez certainement un avis sur un produit que vous pourriez être susceptible de choisir… ou pas !

Alors, on y va !

Le lit-parapluie Orchestra-Prémaman, simple et pratique

IMG_7603

J’apprécie la housse et le fond du lit qui aident à maintenir le lit sur un espace d’encombrement réduit. Le tour de lit se serre avec des scratch et permet au lit une fois rangé de maintenir une position stable, debout, rigide et rectangulaire. En ce qui me concerne, cela me permet de le caler entre le lit et la commode dans la chambre de bébé, sans qu’il ne gêne quoi ou qui que ce soit !

Concernant le montage, partie que je redoutais le plus, pas de difficultés particulières. Un système de clip sur les 4 côtés permettent de venir fixer le cadran et s’empêcher la structure d’engloutir le pauvre bébé qui n’a rien demandé.
Pour le replier, simplicité oblige, il suffit de déclipser/déverrouiller la structure sur les 4 côtés et de venir tirer sur la sangle qui se trouve sur le fond du lit.

Petit bémol, il faut veiller à déclipser les deux parties de la barre : gauche et droite, sinon le lit ne se ferme pas et on s’énerve vite, surtout si bébé hurle pour aller se coucher…(Oui, vous reconnaissez cette situation familière ?)

Le fond qui entoure le lit quand il est rangé se fixe grâce à des scratchs qui viennent de “coller” sous le lit. bébé ne peut ainsi pas le retirer. Il faut prévoir un petit matelas pour faire dormir bébé. En l’état, il peut servir de parc mais je ne vois pas un bébé faire sa sieste sur quelque chose d’aussi dur (même si, parfois, ils la font à même le sol, je vous l’accorde…Pas chez moi, mais il parait que ça arrive… quelques parts… )

IMG_7606

IMG_7610

IMG_7611

IMG_7615

IMG_7617

IMG_7618

IMG_7620

IMG_7622

IMG_7623

IMG_7624

Vous l’aurez compris, j’apprécie le lit-parapluie Orchestra-Prémaman ! A l’approche des vacances, si vous cherchez encore un lit parapluie sympa, pas trop cher, je vous le recommande. Il vous en coûtera un peu moins de 40€ et encore moins si vous avez la carte orchestra ! Elle vaut le coup… Il faudrait que je songe à me la prendre… 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !Google+

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

3 commentaires sur “Test du lit-parapluie Orchestra-Prémaman”