Le stress maternel : ennemi de nos grossesses

Il est pointé du doigt sur tous les fronts sans que l’on parvienne réellement à le prendre au sérieux : le stress est bien souvent l’une des causes à l’origine d’un grand nombre problèmes dans nos vies.

 

Le stress augmente le risque de fausse couche

Une nouvelle étude apporte des arguments scientifiques solides démontrant l’impact du stress sur l’évolution de la grossesse. Il serait à l’origine de 42% des fausses couches.

Dans une récente étude* publiée dans la revue Scientific Reports, les chercheurs ont mis en évidence que le risque de fausse couche était significativement plus élevé chez les femmes ayant des antécédents d’exposition au stress psychologique. C’était mon cas. J’ai perdu mon 1er bébé (Grossesse extra utérine) et je n’ai pas su m’empêcher de stresser par la suite. Je me demandait s’il était possible de vivre une grossesse sereine après un drame. J’ai tout de même trouvé quelques solutions que je vous donne plus bas.

Les auteurs suggèrent que l’association entre le stress psychologique et les fausses couches pourrait résulter de l’activation et de la libération de plusieurs hormones du stress qui peuvent avoir un impact sur certaines des voies biochimiques indispensables au maintien de la grossesse.

Stress maternel

Le stress, ennemi des futures mamans diabétiques

Pour les futures mamans diabétiques ou qui viennent de se voir découvrir un diabète gestationnel, le stress est légitime : “Quels sont les risques pour mon bébé ?”.

Les médecins nous expliquent ce qu’est le diabète et les mesures pour le contrôler tout en nous expliquant les risques encourus mais personne ne prend réellement le temps d’expliquer que ce stress qui nous ronge avec la crainte au ventre de faire du mal à notre enfant est ce même mal qui peut le blesser.

Les effets du stress sur le diabète sont multiples. Le stress et les émotions ressenties par une personne diabétique peuvent avoir des conséquences parfois importantes sur leur glycémie.

Un peu de lecture ? Je vous recommande cet article sur le Stress prénatal maternel et les conséquences du stress sur le foetus.

Le stress : comment le fuir

Le ventre rond et les hormones en ébullition, une future maman a vite fait de se culpabiliser du mal que son stress pourrait faire au trésor qu’elle porte en son sein. Et pourtant, il est important de comprendre que nous ne sommes pas totalement maîtresses de nous même dans ces instants. Pourtant, il existe des solutions.

Si votre mal dure de longue date, je vous recommande de prendre rendez-vous avec un psychologue. Ensemble, vous pourrez travailler sur les origines de votre mal et activer les leviers qui vous permettront de vous débarrasser de ces chaînes que vous traînez depuis trop longtemps.

Choisissez une préparation à la naissance adaptée à votre problème. Vous stressez ? La sophrologie est une méthode tout à fait adaptée. Testé et approuvé pour chacune de mes 2 grossesses. Un moment de bien être et de sérénité avec des visualisations des moments à venir. Résultat ? J’ai accueilli ces moments avec beaucoup plus de sérénité que prévu !

Méditez. Je sais que cela peu sembler être une adhésion à un effet de mode mais je vous assure que c’est très bénéfique pour vous, dans tous les domaines de votre vie. Plusieurs livres, vidéos, applications existent mais je vous recommande chaudement de tester Petit Bambou.

 

*L’article est publié dans Scientific Reports : https://www.nature.com/articles/s41598-017-01792-3

Rendez-vous sur Hellocoton !
Google+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *