Dur retour sur les bancs de l’école…

La rentrée est une étape parfois difficile pour certains enfants. Après deux mois à profiter des vacances, il faut reprendre le chemin de l’école.

“J’adore l’école” VS “Maman, ne pars pas!!!”

© Jehsomwang - Fotolia.com

© Jehsomwang – Fotolia.com

Pour certains, et c’est le cas de James, cela se passe sans problème et ce sont même les parents qui sont un peu vexés d’être renvoyés de l’école par leur enfant : “Bon, tu pars au travail, moi je reste avec les copains… Bah, t’attends quoi?” (j’avoue, je suis heureuse que mon fils aime aller à l’école mais un “bisous maman, à tout à l’heure” serait une mélodie un peu plus douce à mes oreilles de maman en mal d’amour.

Pour d’autres, le retour sur les bancs de l’école est plus dur. C’est le cas de quelques camarades de James dont un petit garçon qui ne cesse de pleurer. Pour ces enfants là, les aléas de l’administration peuvent vite devenir une torture.

3 jours, 5 enseignants pour un petit groupe d’élèves

Ce petit garçon (L.) était dans la classe de James. C’est l’un de ses copains les plus proches. L’école était en attente de l’ouverture d’une sixième classe afin de ne plus avoir 32/33 élèves dans chacune. L’ouverture accordée, un jeune homme est venu prendre la nouvelle classe. Malheureusement, le petit L. a fait partie de la vague d’enfants qui ont du lâcher les petits repères qu’ils commençaient à prendre pour se retrouver balancés dans cette nouvelle classe.

Le jeune homme, appelé en urgence auprès de sa petite fille, n’a pas pu finir sa première journée et a laissé sa classe une demie heure avant la fin des cours. Les élèves ont donc terminé la journée avec la directrice. Prof A à 8h20, Prof B à 9h, Prof C à 16h…

Le week end passe et le lundi le jeune homme n’est pas revenu, c’est un autre maître qui remplace le remplaçant en attendant l’arrivée du professeur qui s’occupera de la classe le reste de l’année. Les enfants passent donc la journée avec le prof D…

Finalement, l’enseignant “fixe”, le prof E, arrive enfin pour prendre sa classe. Une classe pleine d’enfants perdus, qui se demandent encore “demain, qui s’occupe de nous?“.

Ouvrir la classe une fois seulement que l’enseignant définitif arrive aurait été une meilleure idée pour les enfants mais je ne suis qu’une maman…

Rendez-vous sur Hellocoton !
Google+

2 responses to “Dur retour sur les bancs de l’école…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *