Cette année, c’est décidé, c’est centre aéré !

Il y a 6 ans, je mettais mon fils au centre aéré pour la toute première fois. Une heure après l’y avoir déposé, j’appelais le centre pour prétexter un oubli de RDV chez le médecin et récupérer Mister J pour ne plus l’y ramener.

Pourquoi ? Parce que j’étais terrorisée à l’idée qu’ils sortent du centre et que mon bébé se perde je ne sais où…

Il aurait pourtant pu profiter de jeux avec des enfants de son âge, jouer au pirate sur une balançoire avec toboggan par exemple. Comme nous n’avons pas de jardin, il aurait pu profiter bien plus de la cour et des jeux proposés par le centre aéré. Il se serait certainement plus amusé qu’en restant à la maison… Sauf si j’étais moi aussi en vacances et que nous avions un jardin dans lequel j’aurai pu installer une de ces structures. Sans doute aurais-je eu moins peur qu’il tombe au parc du haut du toboggan si je l’avait vu faire au quotidien à la maison. Il aurait pu jouer, travailler sa motricité, en sécurité, sous mes yeux, pendant que moi j’aurais pu siroter un petit verre dans le jardin en papotant avec quelques copines venues avec leurs enfants elles aussi… Quel rêve…

balançoire avec toboggan

Une aire de jeu complète que vous pouvez retrouver sur le site Wickey.fr

Mais voilà… Maman avait du mal à laisser son tout petit à des inconnus et à garder ses yeux loin des siens…

La cantine… le début de tout

Mes enfants ont la chance d’avoir leurs grands parents non loin de chez nous. Mes parents s’occupent d’eux chaque midi pour leur éviter la cantine. Ils trouvent injuste que leur tata et moi n’ayons pas eu à y aller et ma mère me parle sans cesse du visage triste des enfants qui restaient à la cantine et qui nous voyaient repartir avec nos parents à la maison pour déjeuner. Evidemment, c’est assez culpabilisant, mais elle ne travaillait pas.

Aujourd’hui, elle travaille et malgré tout préfère prendre mes enfants à midi pour leur éviter la cantine. Voyant la fatigue s’installer, j’ai du imposer qu’ils aillent à la cantine chaque lundi. Evidemment, laisser mes enfants chez leurs grands parents me permet aussi de faire des économies, mais il n’est pas question de noyer la santé de mes parents pour ne pas froisser leur susceptibilités.

Les vacances : une organisation stressante

Après la cantine, voici venu le temps des vacances. Là, ça fait mal…nous les avons inscrit au centre aéré tous les 2 !

D’un côté, nous avons les grands parents des 2 côtés qui trouvent injustes pour les petits qu’ils ne puissent pas profiter réellement de leurs vacances et qu’ils doivent faire des journées encore plus longues qu’à l’école avec cantine obligatoire (et qui font culpabiliser les parents…).

De l’autre, nous avons les parents (nous), qui devons travailler car à moins d’être prof (ou de gérer son activité en indépendant), personne n’a 2 mois de congés ou ne peut organiser son temps comme bon lui semble.

Jusque là, j’essayais de caser les enfants soit chez mes parents (mon papa étant retraité mais ma maman assistante maternelle, je ne vous cache pas que ça fait beaucoup de monde à gérer de 8h à 18h30…), soit chez ma belle mère (étant instit, elle a les mêmes vacances (mais après avoir dû supporter une classe de 30 petites sections, elle aspire au calme), soit avec ma soeur (instit aussi mais habite plus loin et a bien évidemment elle aussi des impératifs).

A chaque vacances, l’angoisse. Puis, on les balançait de l’un à l’autre, sans contact avec les copains et bien souvent ils finissent par tourner en rond, qu’importe ce qu’on leur propose. Mon grand étant fan de jeux vidéos et ayant 6 ans d’écart avec son frère, il devient difficile de les occuper sur les mêmes activités.

Quand les parents se croisent 1 semaine par an

Pour éviter de trop les laisser aux grands parents etc, nous avons fini par prendre sur chaque vacances dans l’année, autant que possible 1 semaine chacun pour rester avec les parents… Résultat, 1 seule semaine de vacances ensemble, les moment en tête à tête sont extrêmement rares et on rêve d’un week end de 3 jours rien que tous les 2…

Le dernier remonte à il y a… 2 ans !

Cette année, c’est décidé : centre aéré !

Qu’importe les suppliques de certains autour “pauvres petits, ya que des pédophiles là dedans!” (si si je vous assure qu’on l’a entendu… ). Ils seront avec leurs copains. Ils feront des activités autres que de rester le cul vissé sur une chaise devant un écran ou de tourner en rond au parc avec des petits de 3 ans (quand on en a presque 10, je comprend que ça puisse être gênant!).

On espère que tout se passera bien. Je ne suis pas 100% sereine pour Mister M…. Je l’avoue. Mister J est grand maintenant, il sait se débrouiller, mais mon tout petit… si petit… Et pourtant, je sais qu’il va s’éclater avec ses copains !

Vacances Centre Aéré Maman Geek

Donc nous prévoyons maintenant nos futures vacances avec 1 semaine de centre aéré et 1 semaine tous les 4 ensemble ! De jolis voyages en vue dès la fin de cette année. j’ai hâte.

Et croisons les doigts. Si les enfants aiment le centre aéré, les grands parents s’y feront mieux …et tout le monde sera beaucoup plus heureux !

Et chez vous, ça s’organise comment les vacances ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !Google+

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Commentaire sur “Cette année, c’est décidé, c’est centre aéré !”