Tu vas lui donner de mauvaises habitudes

Que celles et ceux d’entre nous qui ont entendu cette phrase lève la main !

Entre J. et M. il y a 6 ans d’écart. 6 ans, ce sont des mois, des jours, des heures et une évolution. Le temps nous fait changer, qu’on le veuille ou non, la vie impose son rythme, ses joies et ses peines et nous fait devenir celle ou celui que nous sommes au présent. Bref, le passé et le présent forgent qui nous serons au futur et cela s’applique dans tous les domaines, y compris la parentalité. Je suis donc une maman depuis 6 ans et ma façon de penser, de faire les choses, d’être avec mon enfant n’est forcément pas la même car je ne suis moi-même plus la même.

Pourtant, il y a des choses qui ne changent pas. On veut toujours le meilleur pour nos enfants. M. sera, a priori, notre dernier enfant (parce que j’ai des grossesses vraiment pas drôles et aussi pour des raisons financières et logistiques). Pour J. j’ai voulu l’allaiter, ça n’a pas marché… J’ai voulu me mettre aux couches lavables mais je trouvais ça bien trop compliqué et je me perdais dans les différents modèles… Je voulais le porter en écharpe, mais il n’a pas accepté très longtemps, n’aimant pas trop être « collé »…

  • Le Pouvoir des Habitudes: Changer un rien pour tout changer

Pour M., sans vouloir pousser le concept jusqu’à lui donner les légumes que je ferais pousser sur une parcelle de terrain de la ville ou sur le balcon, donner des jouets en bois de vrais arbres (Florence Foresti power) etc, je tiens toujours à l’allaiter, il adore être en écharpe alors j’en profite aussi et je suis nettement moins perdue sur les couches lavables même si le papa n’est pas encore convaincu et que je jongle entre lavables et jetables. Sans que ce soit du 100% parfait, je suis déjà plus proche de ce que je veux pour mon bébé et pour moi qu’il y a 6 ans (Ne le nions pas, ce que l’on veut pour son enfant, on le veut aussi pour soi, surtout à cet âge là).

Tu vas lui donner de mauvaises habitudes
Alors bien sûr, peu importe les choix que nous faisons, il y aura toujours des critiques. Certains pensent que mettre M. en écharpe aussi souvent va mal l’habituer et qu’il ne supportera pas d’être ailleurs que dans les bras; Comme je me bats comme une lionne pour arriver à allaiter mon bébé, je fais face à l’incompréhension de ceux qui ne saisissent pas l’importance que cela a pour moi comme pour lui et me disent que je devrais laisser tomber, que je me fatigue beaucoup pour peu et que le biberon c’est très bien… Je n’ai rien contre le biberon, J. était plus heureux au biberon qu’au sein et c’est ce qui m’a fait arrêter mais ce n’est pas le cas de M. Lui, il sourit au sein, digère bien mieux le lait que je lui donne ainsi que celui en poudre versé dans une eau minérale, il souffre moins de reflux, de coliques, est plus souriant… Bref, mon lait est plus bénéfique pour lui que le lait maternisé. De mon côté cela présente aussi des avantages en terme de praticité, mais aussi financier et de santé puisqu’en plus de brûler des calories supplémentaires, allaiter me permet de diminuer mes risques de développer un diabète de type 2 dans les années à venir.

M. et moi nous luttons, ensemble, pour que cet allaitement se mette en place (ça sera le sujet d’un prochain article sur le blog) et tant pis si cela lui « donne de mauvaises habitudes » pour certains. Je fais confiance à mon instinct et à mon bébé !

Tu vas lui donner de mauvaises habitudes #2

0 0 votes
Noter cet article
S’abonner
Notification pour
guest
7 Commentaires
Le plus populaire
Le plus récent Le plus ancien
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Prescillia Maritano
Prescillia Maritano

Coucou !!
Effectivement, chaque enfant est différent & chaque enfant a ses besoins qui lui sont propres & qui peuvent différer de l’un à l’autre…
Je trouve cela bête les personnes qui cherchent à faire culpabiliser les mamans qui souhaitent allaiter ou celles qui préfèrent le biberon…
Il y a celles qui seront collés à leur petit & celles qui préfèreront laisser pleurer.
J’ai envie de dire que chacun fait bien comme il le sent tant que ça leur convient & qu’ils s’épanouissent dans le rôle dans lequel ils ont envie de jouer 😉
Bon courage pour l’allaitement… ! C’est un long combat qui peut être bénéfique !
Perso, j’aurai voulu mais mes 2 enfants ne l’ont pas voulu, malgré avoir essayé de tenir bon ! Bizx & à très vite !
PS : Je ne commente pas toujours mais je te lis tout de même.
Cette année, ma résolution est de faire l’effort de commenter même si je ne trouve pas toujours le temps avec ma vie de maman à plein temps ! 😉

lily
lily

tres bel article, je rejoins tes opinions

Mél Blanc
Mél Blanc

Ah la la cette phrase pourrie !
Mon premier a été porté, allaité, cododoté … et aujourd’hui il n’est pas câlin ! le second a aussi été porté allaité cododoté et aujourd’hui il est plus câlin que son frère c’est mon pot de colle !
Le troisième est allaité (et sinon j’ai fait un article sur mon blog en octobre, j’aurais fait une dépression si je n’avais pas pu l’allaiter !), il cododote dans son berceau next to me ! (et on a prévu un lit à barreau qui s’enlève pour poursuivre !), je le porte mais pas autant que les autres car on utilise bcp plus la voiture ici à la campagne !
j’espère que ton arriveras avec ton allaitement, c’est long (enfin perso pour moi) à se mettre en place, oui il tète souvent et alors ? j’ai lu le livre de Julie Grède ça m’a bcp aidé à dédramatiser !

Lorelei
Lorelei

Je partage ton avis aussi, c’est super soulant d’entendre ça!!!!
Je suis sûre que tu fait tout ce qu’il faut pour ton petit et qu’il est très heureux comme ça, c’est tout ce qui copte!!!
bizzz

Celine
Celine

J’avais fait une enorme crise quand je voyais que j’etais en train de passer a cote de l’allaitement, c’etait inconcevable, j’avais besoin de ca pour me sentir mere ( ca ne concerne que moi ), et j’etais a deux doigts de la depression, et grace au soutien de mon mari, ma fille est passee au sein vers ses 1 mois et demi et s’est mise a refuser le biberon ( meme si c’etait mon lait ). Aujourd’hui elle va sur 1 an et elle est toujours allaitee pour notre plus grand plaisir 🙂

l0uanne
l0uanne

Quand ma fille est née, on m’a dit « Ne l’habitue à s’endormir contre toi, car quand tu vas reprendre le boulot, elle va être déboussolée. » Et au final elle va très bien