A la recherche de la poussette idéale

Ah, la poussette… On en rêve, ou en en fait des cauchemars ! Chaque parent recherche la poussette idéale, et chaque idéal varie d’un couple à l’autre. Les marques proposent donc une multitude de poussettes dans des styles ( et des prix !) très différents.

Pour notre 1er, nous avions souhaité une poussette “trio” avec une coque/siège auto, une nacelle (plus de confort pour bébé les premiers mois) et bien sûr, le hamac (ne nous leurrons pas, c’est quand même l’élément primordial, car c’est dans celui ci que bébé passera le plus de temps au final !). A l’époque, nous avions craqué pour une Chicco Trio evolution. Un bon choix mais qui nous a tout de même permis de mettre le doigt sur les points “à revoir” pour un futur achat. Autant vous dire qu’en 6 ans, le marché s’est bien développé et que de petites merveilles sont arrivées.

Un choix basé sur des critères bien définis  

Une poussette compacte… mais tout terrain !

Comme de nombreux parents, nous souhaitons que le carrosse de notre progéniture soit à la fois confortable, pratique et ne nous force pas à hypothéquer nos organes pour financer notre achat.

Traumatisés par le coffre minuscule de la Yaris de belle maman, nous mettons un point d’honneur à ce que cette nouvelle poussette rentre dans le coffre, même le plus petit. Il faut donc qu’une fois pliée, elle soit la plus compacte possible. Bien sûr, nous avons vu la #Yoyo de #Babyzen, mais je la trouve trop basse (on est grands, je n’ai pas envie de me bloquer le dos à chaque fois) et je la trouve un peu chère.

Babyzen_yoyo

Par ailleurs, nous habitons en ville, mais à proximité des bois. Il nous faut donc une poussette qui puisse assurer sur les deux terrains.

J’ai eu l’occasion de découvrir la #Quad d’ #Inglesina. Je dois avouer que je suis fan de son style. J’aime le côté réversible de l’assise (j’aime pouvoir avoir mon enfant face à moi, surtout les premiers temps!). Par contre je ne la trouve pas assez compacte et pratique à plier. Le budget reste celui d’une poussette moyenne (environ 500€) mais la qualité est au top, comme toujours chez cette marque.

Petit aparté : J’aurais eu les moyens, la place de stocker un carrosse pareil (si j’avais eu une maison avec un garage par exemple… et les moyens d’acheter une autre poussette plus “passe partout”) j’aurais sûrement craqué pour le landau Classica !

Inglesina_Classica
A tomber… Mais pas vraiment pratique pour nous !

 

Pour avoir géré avec la première poussette, je souhaite aussi que la nouvelle poussette puisse être pliée si possible avec une seule main, sans avoir à poser bébé ailleurs… Porter d’un bloc la poussette quand on doit monter des escaliers par exemple, c’est énervant. Comme j’aimerais aussi qu’une sortie dans le métro ne soit pas une plaie et que je ne sais pas comment bébé va réagir en écharpe de portage (son frère n’a jamais vraiment apprécié rester dedans passé un certain stade. Trop tôt à mon goût!), j’anticipe ! Essayez de passer dans le métro avec un tank, descendre des escaliers, les monter etc… La Yoyo de Babyzen marquait des points ici aussi, mais toujours pas retenue pour les raisons déjà citées.

Le prix, le prix, le prix !

On ne peut pas l’oublier, le budget reste un critère déterminant dans le choix d’une poussette. De moins de 200€ à plus de 1000€, chacun fera en fonction de ses envies et/ou moyens. Craquage compulsif ou raisonné, l’achat de la poussette est toujours un moment marquant dans les achats pour l’arrivée de bébé, mais je ne sais pas pourquoi la poussette plus que le lit ou le transat…

Comme on ne peut pas tout avoir (non, le beurre, l’argent du beurre et le cul de la crémière ou du crémier, c’est dans vos rêves, désolée), il faut accepter des compromis…

Comme il nous fallait quelque chose de compact, tout en étant peu cher et qui puisse de plier d’une main en ayant bébé dans les bras par exemple, notre choix se porte pour l’instant sur la #Litetrax de la marque #Joie.

Bien qu’elle soit annoncée comme convenant aux bébés depuis la naissance, je ne me vois pas mettre un nouveau né directement sur le hamac, même en position allongée. Je pense donc compléter avec la coque Gemm de la même marque qui me permettra en plus d’avoir bébé face à moi les premiers temps car la Litetrax a un gros défaut : l’assise est non réversible…  La coque servira également de siège auto d’appoint en cas de besoin.

Côté budget, j’ai trouvé la Litetrax à moins de 160€ et la coque à moins de 100€. Certes, la poussette est plus difficile à plier avec la coque qu’il faut retirer, mais si je dois prendre le métro je ferais sans pour quelques instants ! Pour les longues balades, bébé sera mieux dans son cosy.

La grande question reste maintenant de savoir si nous partons sur le 3 roues (testé et fort maniable, mais non testé sur les montées/descentes de trottoirs) ou en 4 roues (plus stable peut être, mais moins “jolie” à mes yeux et les roues semblent plus “citadines” et moins “tout terrain” que sur la 3 roues…)

On cherche à tester les 2 modèles avant de se décider sur ce modèle de poussette/marque ou de se tourner vers d’autres horizons…

Si vous avez pu les tester, je suis curieuse ! Et sinon, j’ai demandé à la marque où les tester sur un même lieu (je ne peux pas me permettre de courir de boutique en boutique en ce moment malheureusement), mais je suis sans réponse à l’heure actuelle. Je vous dirais ce qu’il en est quand j’aurais une réponse.

Et vous? Quelle poussette avez-vous? Pourquoi ce choix ? Dites moi tout !

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !Google+

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

4 commentaires sur “A la recherche de la poussette idéale”