Du rêve à la réalité avec Barbie

Sigle SToutes les petites filles ont des rêves. Qu’ils se réalisent un jour ou qu’ils restent dans le domaine du fantasme, ces rêves sont nécessaires à la construction des femmes qu’elles deviendront demain.
Qu’importe le lieu où on pousse son premier cri, nous naissons tous et toutes avec une capacité à rêver, à imaginer et donc aussi à se projeter dans le futur. Certaines petites filles, plus que d’autres, peuvent réaliser leurs rêves. Tant de facteurs entrent en compte… La société dans laquelle on grandit, les libertés ou au contraire le manque de liberté accordé aux femmes dans le pays où l’on vit…. mais aussi son entourage car réaliser ses rêves est un combat qu’il est plus difficile de gagner quand on n’est pas soutenu par les siens. Je ne m’attarde pas dessus, mais le contexte économique joue également son rôle. Il est plus facile de faire “ce que l’on veut” dans la vie quand il n’y a pas de soucis financiers, que la stabilité est assuré d’une manière ou d’une autre.

Si beaucoup trop d’entre nous se retrouve à exercer un métier qu’ils n’auraient pas choisi de prime abord, souvent pour un salaire largement inférieur à celui nécessaire pour vivre correctement, il nous reste cette étincelle : le rêve.

Barbie-Campagne

 Cette petite étincelle, nous l’avons depuis l’enfance et nous construisons ce futur rêvé dans les temps de jeu. Beaucoup de petites filles se créent cet univers dans lequel elles se rêvent heureuses en jouant avec la célèbre poupée : Barbie.
Bien sûr, je parle de petites filles car ce sont elles qui jouent en majorité avec des Barbies ou des poupées en général, mais les garçons eux aussi se construisent leur univers, à leur manière.  Mon fils a souhaité l’an dernier une poupée avec une tenue de Docteur. Il joue souvent avec. Certes, il ne joue pas de la même manière que j’y aurais joué enfant. Moi j’aurais joué à la maman qui soigne son enfant malade, lui se place dans le rôle du pédiatre et non du papa. Je l’ai laissé joué et j’ai constaté que lorsqu’il joue avec ce jouet, il s’adresse souvent à la maman du bébé en lui expliquant ce qu’a son enfant et les gestes qu’il fait pour le soigner…

A chacun sa manière de jouer, mais ces temps sont nécessaires à nos enfants pour se nourrir des rêves qui pourront les aider à se construire dans le monde de demain. Alors, jouons et laissons les jouer seuls aussi, sans culpabilité car ces temps de jeu seuls constituent aussi un moment inévitable et nous avons ce devoir de parents de les aider à devenir les hommes et les femmes qu’ils seront demain.

Sponsorisé par Be On

Rendez-vous sur Hellocoton !Google+

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Commentaire sur “Du rêve à la réalité avec Barbie”