To be or not to be… sur Facebook !

Facebook file un mauvais coton. Un très mauvais coton. Là où le réseau social de Mark Zuckerberg séduisait par sa facilité à rapprocher des gens souvent éloignés (qui, ici, a retrouvé d’anciens camarades de lycée, de collège, voir même d’école primaire sur Facebook ?), il m’agace aujourd’hui par les contraintes qu’il impose.

J’ai un compte personnel, réservé à mes amis les plus proches et à ma famille, et un compte pro que j’utilise pour le reste, y compris ce blog. Le hic ? Facebook s’attaque aux profils qui n’utilisent pas leurs vrais noms et je ne souhaite pas que tout le monde puisse, au premier coup d’œil, connaître mon nom de famille. Alors, j’utilise un autre nom et j’espère que je ne subirais pas le même sort que certains blogueurs qui ont vu leurs comptes fermés, et par là même leurs pages fans ! J’ai choisi de gérer la page de maman Geek avec mes deux comptes, y compris le perso, donc pas de risque, sauf si Facebook décide de s’attaquer aussi aux pages…

"Tu dois mettre ton véritable nom sur Facebook"
“Tu dois mettre ton véritable nom sur Facebook”

Des années de travail réduites à néant. Toute une communauté à reconstruire pierre par pierre, avec les morceaux de celles que Facebook aura cassées, sans aucune pitié.

Trop de points négatifs s’accumulent. Facebook serait-il en train de se saboter tout seul ? Beaucoup râlent sur le capitaine, mais personne ne quitte le navire. Pourquoi ?

Je m’interroge. Faut-il rester sur Facebook, ou jouer la carte de la révolte ? Après tout, si je n’ai pas encore quitté ce réseau, c’est aussi et surtout parce que tous mes amis s’y trouvent et que j’en ai rencontré la plupart grâce au web, alors quelles solutions ?

Garder le contact est tellement plus facile grâce aux réseaux ! Des réseaux, il y en a à foison alors pourquoi reste-t-on tous esclaves de Facebook ? Souffrirait-on du syndrome de Stockholm ??

 facebook BBT

Vite, vite, un concurrent ! A première vue, Whaller semble intéressant, Beaucoup ne sont pas à l’aise sur Google + (j’avoue ne m’y pencher réellement que depuis quelques jours) mais à quoi bon y être si tous ses amis restent sur Facebook ?

Et vous, que pensez-vous de Facebook ? Quels réseaux utilisez-vous ?

Rendez-vous sur Hellocoton !Google+

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

5 commentaires sur “To be or not to be… sur Facebook !”