Notre première croisière en famille

Avant de faire un petit break  – et de te retrouver début septembre avec pleins de nouveautés-  je tenais à partager avec toi la partie des vacances que j’ai préféré : notre croisière.

James n’était pas le seul à découvrir cet univers puisque j’étais la seule de la famille (et belle famille) à ne jamais avoir posé un pied sur un paquebot de cette envergure.
Nous sommes partis en juin sur le Liberty of the Seas de Royal Carabbean (sache- le, il y a parfois de belles offres et nous sommes partis à 3 en pension complète pour moins de 3000€ à une période ou il fait tout de même assez beau).

Pourquoi ce bateau, pourquoi cette croisière ?

Quelques mois plus tôt, tonton et sa copine avaient réservés leurs vacances sur le Libery of The seas et surprise, tout n’était pas que luxe, calme et volupté mais plutôt, Shrek, Madagascar et chat Potté. Tu l’as compris, nous avons embarqué à bord d’une croisière en compagnie des personnage Dreamworks préférés des enfants.

En juin… peu d’enfants à bord au final donc on profite de toute l’expérience sans bousculade. Quand maman est terrorisé à l’idée de perdre de vue son fils un millième de seconde dans une marrée humaine, ça détend tout le monde, parents et enfants. Les photos avec les personnages ? Super rapide !

chat-potte shrek kung-fu-panda

Gérer sa croisière en gardant du temps pour soi

Le plus difficile est de se dire que sa première croisière, tu n’en profiteras pas comme les autres ont pu le faire parce que, toi, tu as emmené le babychou avec toi. Le casino? On oublie ! Aller boire un verre au bar ou trainer tard au bord de la piscine? Même pas la peine d’y penser.

Mais quand tu ne pars pas en solo… Vive le relai! Si toi aussi tu prévois de partir faire un voyage de la sorte, voici comment nous avons procédé avec un planning détaillé (je t’ai dis que j’étais accro aux plannings !)

Réveil : On a eu de la chance, cette fois, l’air de la mer aura eu raison de James que NOUS avons du réveiller le matin (VICTOIRE!!!) avant d’aller prendre le petit déjeuner en famille.
Le matin était assez libre. Généralement, on profitait du mini golf, de la salle d’arcade, bref, on jouait. Si nous pouvions mettre le pied à terre, nous parions en vadrouille. Iron man a d’ailleurs pris le car avec nous pour Rome.

Iron-Man-Vatican
Comme le personnel ne parlait que peu Français (malgré de gros efforts de la part de certains!), James n’a jamais pu profiter de l’espace “club” pour les enfants ou aller déjeuner avec les copains. Il s’est malgré tout fait des copains qui ne parlaient que Portugais mais qu’importe, un train en échange d’une voiturette ou un Spiderman contre un Iron man, c’est un langage universel! James a donc retrouvé Joao et son frère régulièrement pour jouer et profiter aussi de la piscine (et du jacuzzi! :p)

jacuzzi

Voilà pour le temps en famille. Maintenant, le temps en solo…

L’heure de la sieste, tu connais ? Moi, j’adore! Papa geek, lui, n’aime pas. Du coup, je partais roupiller avec James pendant que papa Geek pouvait aller comater sur un transat au bord de la piscine avec un bon bouquin. Au réveil, c’est lui qui emmenait James pour jouer, le surveiller avec les copains (Moi, j’ai du mal à enfiler ma “peau de mère”. Florence Foresti, je te salue, le parc est aussi le cimetière de ma jeunesse, j’ai horreur de ça).

A moi le lézardage au bord de la piscine, profitant du soleil avec des écouteurs bien vissés sur les oreilles… Au programme ? 50 nuances de Grey version audio en profitant de la vue de ces messieurs musclés en bordure de la piscine (mais chuttttt, faut pas le dire, hein? je compte sur toi, c’est secret !)

Après une bonne douche, un bon spectacle ! On a profité d’un spectacle pop/opéra assez sublime pour mes petites oreilles, d’une comédie musicale Saturday Night Live (que Papa Geek a adoré) et d’une soirée spéciale Michael Jackson où James s’est bien fait remarqué (forcément, quand on enfant de 3 ans hurle des AOUWWWWWW et te fait un (ersatz de) moonwalk, tu regardes).

Comme l’heure de mettre petit au dodo approchait, retour à la cabine avec maman pendant que papa prenait la direction du casino et… ramenait à tout le monde le cookie du soir d’avant dodo !

Alors oui, nous n’avons pas eu de temps en amoureux mais malgré tout quelques moments OFF rien qu’à nous et ça… C’est BONHEUR (toi aussi tu penses à Chico ?)

Ne t’éloigne pas, ça c’était la meilleur partie de mon été de blogueuse. Demain je te parle de ma première visite à Center Parcs… Ça va saigner !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Google+

6 commentaires sur “Notre première croisière en famille

  1. Bande veinards, je vous envie ! Moi j’aimerais bien partir en croisière avec le Mâle et les 3 gnomes mais c’est pas donné et le Mâle trouve que c’est pour les vieux lol ! Bon enfin je l’aurai un jour ma croisière ! La bise au Chat Potté si tu le recroises 😉

  2. Super sympa cette croisière, nous aussi on fait la même répartition en vacances histoire de se trouver des moments de calme en solo !

  3. Il y a de belles offres parfois ;). Nous on a payé moins de 3000€ pour le voyage, excursions et avion aller retour en juin alors que mes parents en avaient eu pour 8000€ en juillet ! Mais bon, on a pris une petite cabine sans hublot alors que eux avaient pris une suite hein… Faut faire quelques sacrifices…LOL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *