“Tiens, moi j’ai un petit garçon qui n’est pas sage!”

Dimanche midi, j’ai vécu un moment assez inconfortable. James n’est pas un ange, mais jamais je n’ai eu l’idée de faire ce que cette maman a fait pour punir son fils.

Nous venions de passer un moment familial au cinéma et nous étions attablés en attendant que nos plats arrivent. A la table d’à côté, un petit garçon de moins de 3 ans hurlait, malgré les menaces de sa mère.  J’ignore pourquoi l’enfant pleurait et je ne sais pas si la maman elle-même connaissait les raisons de ses pleurs, mais elle était exaspérée.Je l’ai vu lever les yeux vers moi, je crois qu’elle cherchait un peu de compassion. Nos regards se sont croisés, je lui ai fait un sourire du type “je compatis”, mais voilà, moi, mon fils était assis à côté de moi, sage comme une image. Pas un mot plus haut que l’autre. Un véritable enfant de cœur. Si seulement elle avait su que parfois, ce blondinet qu’elle regardait avec envie était, lui aussi, comme tous les enfants, capable de se transformer en sujet d’exaspération…

Devant les hurlements incessants de son fils, cette maman s’est levée, le jouet de son fils à la main et s’est approchée de nous avant de s’adresser à James : “Tiens, je te le donne. Moi j’ai un petit garçon pas sage qui ne le mérite pas !”, puis elle a tourné les talons et est repartie faire face à l’enfant qui ne pouvait que difficilement hurler plus fort.

La tête que je devais faire quand la maman s’adressait à James… A l’intérieur j’étais mal à l’aise…

James, lui, était ravi. Moi, moins… Bien sûr, James a remercié la maman et je lui ai expliqué pourquoi elle était venue lui offrir ce jouet. J’aurai voulu garder le jouet de côté, le lui redonner discrètement, sans que son fils ne le voit, qu’elle puisse le lui rendre plus tard, une fois la leçon qu’elle voulait lui donner retenue. Mais je ne pouvais plus le faire, il aurait fallu que j’enlève le jouets des mains de mon fils alors qu’il venait de le recevoir. Situation plus qu’inconfortable…

Je n’aurai jamais eu l’idée de faire ça à James. En général, je lui enlève le jouet. mais je ne le donne pas à un étranger. Je ne juge absolument pas cette maman, j’ai vu tellement de désespoir dans ses yeux… J’avais mal pour elle. Je sais qu’elle a pensé faire au mieux pour le bien de son fils et ce geste lui a certainement déchiré le cœur.

Avez-vous déjà réagit ainsi avec vos enfants ?

Rendez-vous sur Hellocoton !
Google+