Gérer le rejet à 3 ans et demi

En tant que parents, il y a des situations qui font mal, surtout quand on est impuissants devant la douleur de son enfant. Voir son fils le coeur brisé par un autre enfant est l’une d’elle.

© Mafate69

© Mafate69

James est un petit garçon qui, comme tout le monde, a ses qualités et ses défauts. Il va facilement vers les autres enfants, il a envie de jouer avec eux et il est heureux quand d’autres enfants viennent vers lui. Malheureusement, il y a des enfants qui, par timidité ou parce qu’ils sont déjà en groupe, n’aiment pas voir arriver un petit nouveau, qu’importe le grand sourire et l’enthousiasme qu’il affiche sur son visage.

Et là, ça fait mal. Très mal. James doit faire face à des rejets très fréquents ces derniers jours. Il le vit mal. Très mal. Les pleurs, les sanglots, la douleur dans ses yeux et là, papa geek et moi savons, nous ressentons avec notre fils ce cœur qui se brise en nous comme dans un seul et unique corps.

Difficile d’obliger d’autres enfants à accepter James. petite fille, j’aurai tenté de le fuir aussi. Maintenant je regarde mon fils et je me dis que j’ai peut-être, moi aussi, blessé un jour un enfant sans me rendre compte et ça me fend le coeur. J’imagine la douleur psychologique de cet enfant qui ne voulait rien de plus que jouer et celle de ses parents qui ont du ramasser leur bébé en mille morceaux à cause de moi comme nous devons recoller les morceaux du petit coeur blessé de James.

Je suis perdue. Comment lui expliquer que les autres enfants ne le rejettent pas par méchanceté profonde mais parce qu’ils ne le connaissent simplement pas quand lui n’a aucun problème à aller vers les autres ? Comment faire en sorte qu’il ne souffre plus de ce rejet ? Si vous connaissez ou avez connu cette situation, n’hésitez pas à me laisser un petit commentaire pour partager votre expérience. D’avance un grand merci à tous, pour les conseils et pour le temps que vous avez pu passer à me lire.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Google+
Tags: ,

4 responses to “Gérer le rejet à 3 ans et demi

  1. mary

    Je suis triste pour James qu il s en rend compte, a la limite s il n y avait que vous.
    Dur d etre trop sociable a son age, en primaire et surtout college lycee ca sera un super avantage pour lui, car il sera de toutes les fetes…etc
    En maternelle, les petits sont si ingrats envers ceux qui sont ” differents”.

    Je ne sais pas quoi te conseiller, peut etre lui dire qu etre trop joyeux pour le moment peu faire peur les autres enfants de son age. Et avec les plus grands ca se passe comme ca?

    Car moi zaza connait un peu ca, plus ou moins mise a l ecart par ceux de sa classe a l exception de son Zac. Mais avec les plus grands ca se passe a merveille quand elle etait en premiere annnee elle nous parlait d enfants qui ne figuraient pas dans la liste des enfants de sa classe , au depart je pensais a des amis imaginaires et non enfaite c etait des dernieres annees de maternelle avec qui elle etait tout le tps. J ai essayé d inviter des copines de sa classe mais bof, elle est mieux avec les grands. James est sans doute lui aussi trop mure pour ceux de son age.

    En tout bon courage a vous et a lui. Tient nous au courant de l evolution.

    Bises

  2. maman est occupée

    J’ai connu moi-même ce sentiment de rejet à l’école : c’est très dur, effectivement, et c’est d’autant plus dur quand cela arrive à ton enfant, car tu sais très bien ce qu’il peut ressentir.

    Je n’ai pas de recette miracle à te donner, je n’ai toujours eu qu’un ou deux amis dans ma classe. Je ne me suis jamais liée facilement aux autres, c’est ma nature timide et peu confiante en moi, cela explique peut-être le peu de copains que j’avais.

  3. Maman Geek Post author

    C’est le soucis, il va facilement vers les plus grands… J’ai accompagné sa classe hier matin à une sortie, j’en ai profité pour voir comment ça se passait et James a bien des copains mais c’est à croire qu’il le fait exprès. L’incarnation même de “Fuis moi je te suis et suis moi je te fuis” ! Il y a un petit garçon dans sa classe qui l’adore et que lui apprécie aussi mais il ne supporte pas que ce copain lui fasse des calins. le pauvre petit bout s’est rabattu sur moi (bon, il me connait vu que james a voulu l’inviter à la maison déjà 2 fois…)

  4. mary

    Je pense que c est le souci pour la plus part d enfant elevé dans un entourage adulte ou meme les enfants presents sont plus grands, donc ils ont acqueri une certaine maturité par rapport a d autre de leur age.
    C etait le cas pour zaza et pour mon neveu killian qui lui a l ecole en maternelle etant ne debut fevrier il a du refaire une deuxieme premiere annee de mat, il a pas compris pourquoi tous ces copains etaient avec l autre maitresse, du coup il a eu du mal a s adapter, une fois il s est meme bagarré avec un petit et quand on lui a demandé pourquoi il a fait ca il a repondu c est un bebe , il parle pas le francais ( dans le sens que le petit s exprimait tres mal).
    Enfin maintenant ca va mieux depuis qu il est en primaire.

    Mais pour James tout n est pas perdu non plus vu qu il a son copain, il cherche a affirmer sa position de dominant sur lui comme il ne peut pas le faire avec les autres 🙂

    Sacré James, tu ne dois pas t ennuyer avec lui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *