2013, que la lutte commence ! (HELP)

La première journée de cette année se déroule sous le signe du bras de fer. Un combat sans merci entre un gnome de 3 ans et des parents qui arrivent à bout. Nous sommes patients (du moins Papa Geek est très patient, moi un peu moins). On tente de comprendre, on essaie de trouver des compromis mais James semble avoir décidé qu’il n’en ferait qu’à sa tête.

Pour ce premier déjeuner de l’année, j’ai eu envie de cuisiner indien. Petite nouveauté pour moi. Comme James adore tout ce qui est un peu relevé, j’ai pensé lui faire plaisir. Vous l’aurez deviné, arrivé à table ça a été “je veux pas ça moi”. Mais bien sûr ! du riz, du poulet, juste ce qu’il préfère, mais non.

James mange comme un ogre chez mes parents en semaine, pas de soucis. Le soir et le week end, c’est la croix et la bannière pour le faire avaler son repas. Comme je refuse d’entrer dans un mode conflictuel ou l’enjeu est la nourriture, je laisse courir. Il ne veut pas son plat? Ok, yaourt, compote et au lit. Il ne se laissera pas mourir de faim.

Nous ne sommes pourtant pas exigeants, on lui demande UNE bouchée au moins… Mais même là, il se braque. La décision ne vient pas de lui. Pourquoi obéir alors qu’il n’a aps envie. Le pire c’est que même s’il a faim, il va systématiquement refuser de manger si on le lui ordonne.

Ce midi, la règle était donc simple. “Tu ne manges pas ?” ok… Voilà ton yaourt, ta compote et pas de sieste avec maman, tu vas dans ton lit et pas de biberon de lait.

Sur le papier, c’était joli… Dans les faits, ça a été les crises de larmes non stop durant tout le repas. je lui enlève son assiette, il hurle qu’il veut le poulet. je repose l’assiette il me dit “je veux pas ça moi”.  James n’a jamais de fessée ou autre (sauf quand il fait quelque chose de dangereux) mais là j’avoue il y a des baffes qui se perdent.

Bref, il a donc refusé son assiette, et refuse compote et yaourt. Je lui ai finalement fait le bib de lait pour qu’il ait quelque chose dans l’estomac mais il a été envoyé illico au lit, dans SON lit. pas de sieste avec maman, et mise au lit sur un ton assez sec lui laissant clairement voir que nous ne sommes pas contents de son comportement.

Je ne sais pas pourquoi il se braque ainsi. Et ce n’est pas une question de menu puisque même quand nous nous faisons un plaisir fast food, il délaisse son repas alors qu’il adore les frites… J’en déduis donc que c’est sa façon d’essayer de nous faire comprendre quelque chose à son père et à moi. Mais quoi ?

Je n’ai pas envie d’être sans cesse en conflit avec lui mais je ne peux pas non plus lui laisser penser qu’il peut tout diriger et que rien n’aura de conséquence. Y a-t-il des parents qui ont eu un soucis similaire ? Comment l’avez-vous géré ?

C'était plus simple en ce temps là...
C’était plus simple en ce temps là…
Rendez-vous sur Hellocoton !
Google+

5 commentaires sur “2013, que la lutte commence ! (HELP)

  1. Nous traversons la meme crise pour la bouffe, c pénible. Ici il ne réagit pas tout a fait de la meme facon que James, mais il refuse le plat pour passer de suite au yaourt ! onc on dis oui , comme toi pour qu’il ait quelque chose dans l’estomac et aussi parce qu’on sait que c’est une passade…
    Je vous souhaite du courage, pas facile ces moments !

  2. Mon fiston de bientôt 23 mois nous fait pareil pour l instant… c’est non non non alors que chez mes beaux parents il mange comme un crève de faim ! ça a le don de m’énerver mais comme toi je n’ai pas envie d’entrer en conflit alors je laisse passer, après tout comme tu dis, il ne se laissera JAMAIS mourir de faim !! Souhaitons-nous du courage !! ^^

  3. Je nous souhaite bon courage à toutes oui. Rah làlà… heureusement qu’on les aime parce que faut les supporter des fois 😉

    ça passera, ça passera, ne perdons pas espoir 😀

  4. Nous avons eu le même problème pendant longtemps chez l’aîné. En fait, les conflits passaient par les repas (pas par exemple les couchers du soir ou de sieste, les livres déchirés, le bain…) alors qu’à la crèche, il mangeait de tout. Nous avons tout essayé : virer de table, le laisser à table, menacer, punir,… Au final, nous avons arrêté de nous battre et ça a commencé à aller mieux! C’était sûrement un moyen d’accaparer notre attention. Le fonctionnement aujourd’hui est : tu dois au moins goûter pour avoir droit à la suite. Sinon le repas s’arrête. Une nutritionniste nous a expliqué qu’un enfant se régule sur la semaine et ne se laissera jamais mourir de faim. Et à 4 ans, on a un garçon qui mange à peu près de tout (il faut juste l’aider quand ça lui plaît pas). Ma fille qui a 2 ans tantôt refuse tantôt mange parfaitement bien mais les conflits sont plus rares pour l’instant.

  5. mdr j ai l impression de me voir avec zaza. Chez mes parents elle mange comme une pauvr malheureuse qui creve de faim, dis a ma mere tu sais mamie chez moi j ai pas ci ou ca blah bah, ma mere qui a pitié de cette creve de faim, lui donne pour sa maison, resultat à la maison elle n en veux pas, pourtant se sont ceux de chez mamie !!! bah non.

    donc ici pareil , tu veux pas manger bah prend ton yaourt ou ton fromage et au lit !

    quand elle ne veut pas, elle s invente des douleurs de ventre, parfois arrive meme a se faire vomir pour ne pas manger …

    comme tu dis on se dit elle ne mourra pas de faim car elle sait se rattrapper !

    sa soeur pour le moment est plus docile à un an elle est dans sa periode bouffe tout, elle ne peut pas avoir a mangerqu’il faut qu’elle goute, mais jusqu ‘ a quand ???

    bon courage en tout cas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *