A 3 ans, il reste coincé dans une machine à jouets

Avoir envie de jouer avec une machine, c’est une chose. Vouloir les jouets qui se trouvent dedans, en est une autre. Et si on allait directement chercher les jouets DANS la machine ? C’est ce qu’un petit garçon australien a eu la bonne idée de faire…

noah-jeffrey-machine-jouets-australieLa scène se déroule dans un restaurant australien. Noah Jeffrey, un petit garçon de 3 ans, s’est retrouvé coincé dans une machine à jouets. Pas paniqué pour deux sous, l’enfant a tambouriné à la vitre pour afficher fièrement son exploit aux yeux de tous. Il est vrai que les performances de cascadeurs du petit Noah méritent nos salutations.

Il a fallu à la maman un attroupement d’enfants venu admirer la prestation de l’enfant emprisonné pour se rendre compte que c’était son propre fils qui était là, calme, à dévorer quelques sucettes :  “J’ai couru vers la machine et il était en train de passer des jouets par la trappe et de manger des sucettes“.

L’histoire est assez insolite pour être drôle mais une machine peut être dangereuse. Des fils électriques sont présents partout dans la machine et il n’y a que très peu d’oxygène à l’intérieur…

Même en lui promettant tous les jouets qu’il souhaitait, Noah refusait de sortir de la machine. Il a fini par céder quand il a su que les pompiers allaient arriver. Pour éviter une situation identique dans le futur, la compagnie qui développe les machines du restaurant Zagame a certifié qu’ils réfléchiraient à une protection plus efficace contre les petits intrus pour que la situation ne se reproduise pas.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Google+

2 commentaires sur “A 3 ans, il reste coincé dans une machine à jouets

  1. Oui. Je suis sûrement parano mais James a le même âge que ce petit garçon et dès qu’il n’est plus dans mon champ de vision je pète un câble…Je parle de cas ou il n’est pas avec son père ou un membre de la famille ou des amis qu’on connait bien hein. Mais au resto hors de question qu’il parte se balader sans qu’on puisse le voir, ça m’angoisse. Trop de choses arrivent…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *