“Vous reprendrez bien un peu de placenta ?!”

Venue tout droit des USA, admirez la nouvelle star de votre assiette : Votre placenta!

Si vous êtes un peu “people”, vous avez sans doute appris en 2006 l’intention de Tom Cruise de manger le placenta lors que la naissance de sa fille Suri.

Vous faites une grimace vous aussi, rassurez moi ? Bon, on peut se dire que nous sommes des mammifères et qu’à ce titre, comme bon nombres d’autres mammifères, nous pourrions manger cet élément.  Pourtant, les nutritionnistes sont formels: il y a plein de vitamines là-dedans! Il paraîtrait que le goût se rapproche du veau, selon ceux qui s’y sont risqué, et une recherche Google révèle plusieurs recettes pour apprêter la chose: lasagne de placenta, pain de viande…

Les végétariens semblent en demande de placenta car il ne s’agit pas d’animaux, mais est-il correct de “voler” ce qui au final aurait été avalé par un animal ?
Je ne pourrai pas adhérer à cette pratique, trop écœurant à mes yeux mais je pense que c’est lié à une “habitude culturelle”. En un sens, la nature fait bien les choses et le placenta semble regorger d’éléments qui permettent à la jeune maman de reprendre rapidement des forces. On tente de revenir à un état plus “naturel” dans beaucoup de domaine, alors pourquoi pas un état plus proches des animaux que nous sommes vis a vis de la nature lorsqu’il s’agit de maternité ? Après tout, mettre au monde un enfant est un acte plus “animal” que social, non ? De plus en plus de mamans optent pour un accouchement “naturel”: salle de naissance “nature” voir même à la maison, sans aide médicale. J’adorerai un accouchement comme ça d’ailleurs mais j’ai trop apprécié le confort de l’hôpital et de la péridurale pour y renoncer. Vous voyez, cuisiner mon placenta n’est vraiment pas pour moi.

Alors pour lier le côté animal “mange ton placenta” au côté social convivial (bon peut etre pas convivial, on ne va pas inviter les amis à manger ce truc lorsqu’ils vont venir rencontrer votre nouvel amour !) : Il existe des recettes pour cuisiner la chose !
Quoi ?! Les animaux ne cuisinent pas que je sache, donc on en refait un geste “humain” ?

 

Si cela vous intéresse, quelques suggestions :

Voici ce qu’on peut faire d’un placenta :

le manger cru ou cuit, nature ou à toutes les sauces (comme Tom Cruise a voulu le faire en 2006 pour la naissance de sa fille Suri)
le lyophiliser en capsules pour le consommer plus tard
en envoyer quelques bouts à un laboratoire pour une isotropie placentaire par transfert optique (illégal en France !)
l’enterrer dans le jardin ou ailleurs (comme les Maoris de la Nouvelle-Zélande le font lors d’une cérémonie pour lier l’âme du bébé à la terre de ses ancêtres)
l’offrir à un laboratoire de produits cosmétiques (il court des rumeurs selon lesquelles les hôpitaux et cliniques stockent – ou stockaient – les placentas dans des congélateurs pour les vendre)
l’offrir à son chat
édifier une pyramide autour de lui (comme les Egyptiens l’ont fait pour des pharaons, pensant qu’il avait une âme (exemple : la plus petite pyramide de guizèh qui a été construite pour le placenta de Mencken Râ de la quatrième dynastie))

Quel est votre avis sur le sujet ?

Rendez-vous sur Hellocoton !
Google+

4 commentaires sur ““Vous reprendrez bien un peu de placenta ?!”

  1. mais quelle horreur !! beurk beurk, meme si je n ai plus que ca a manger , je crois que je preferai mourir de faim …
    un petit hachis de placenta à la sauce urine tant qu’on y est ???

    hum bon appetit biensur…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *