[Tata Geek Time ] Le désir d’enfant, de sa conception à son arrivée.

Si certains d’entre vous pense que cet article cible les femmes, il n’en est rien. Il s’adresse autant à la gente féminine qu’à la gente masculine puisque que ce soit le désir d’enfant où la préparation à sa venue, le père et la mère vont être confrontés, au niveau psychologique pas physique bien entendu, aux mêmes choses.

Lorsqu’on envisage de faire un enfant, on tente à se projeter dans le futur, à nous imaginer en famille que se soit dans un parc ou autour d’une table. Ce désir est d’ailleurs bien présent avant même d’envisager de concevoir un enfant avec notre partenaire. Il suffit de regarder les enfants jouer : nous voyons souvent les enfants donner à manger à leur doudou, promener en poussette leur doudou et même lui changer la couche! Ils reproduisent ce qu’ils voient bien entendu mais cela démontre l’envie qu’ils ont eux aussi de “cajoler” un être qui dépend d’eux.

Ce désir d’enfant se prolonge après l’annonce de la grossesse. Nous savons qu’il est bien en nous mais nous continuons à fantasmer sur lui. Nous envisageons des prénoms, nous lui parlons,nous l’idéalisons, nous faisons tous les préparatifs pour que sa venue se fasse le mieux du monde.

Puis au terme des 9 mois, voilà l’être tant attendu qui arrive! Enfin il est là avec ces 50 cm et quelques et ces 3 kg je ne sais combien. Vous l’avez avec vous, dans vos bras, vous avez du mal à réaliser que vous avez fait cela! Vous êtes remplis de joie mais pourtant, certains d’entre vous ont ou vont ressentir une sorte de déception.

Comment cela est-il possible? Comment être déçue de mon bébé allez vous vous dire! Rassurez-vous, si certains d’entre vous éprouve ce sentiment, il est on ne peut plus normal et n’a rien de pathologique (comme ne pas l’éprouver d’ailleurs, cela dépend juste des personnes).
Avant sa naissance, vous avez fantasmé sur ce bébé, vous avez imaginé des choses sur lui, vous vous étiez fait une idée de ce à quoi il allait ressembler, comme il serait etc et là tout s’écroule, ce que vous aviez commandé n’est pas arrivé apparemment! Vous aviez en tête un certain enfant et c’est en quelque sorte comme un autre qui vous arrive.
Cette impression, beaucoup de femme l’ont connue, certaines ont nommé cela le baby blues mais il s’agit juste d’une courte période dans laquelle la réalité ne correspond pas exactement au fantasme. Qu’à cela ne tienne, ça passera! Et oui, l’instinct maternel contrairement aux idées reçues n’est pas inné mais s’apprend alors ne paniquez pas si vous penser que votre bébé ne vous aime pas, que vous ne le comprenez pas ou que vous ne vous entendez pas avec lui. Repensez juste au bébé que vous aviez idéalisé et dites vous que c’est bien le même. Il faudra juste un peu de temps pour vous en rendre compte 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !
Google+

2 responses to “[Tata Geek Time ] Le désir d’enfant, de sa conception à son arrivée.

  1. cris

    tout à fait et je rajouterai même qu’on grandit avec le 1er enfant, c’est lui qui fait qu’on passe du statut de femme/jeune femme au statut de mère, mettant de coté notre égocentrisme. Ces étapes ne se font pas sans difficultés, avec un 2nd enfant bien évidemment il sera différent du 1er mais les bases sont déjà là on a muri et appris, il y a d’avantage de sérénité et de lacher prise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *