Jeux vidéo et télé, quel impact sur nos enfants ?

Aujourd’hui je cède la parole à tata geek, étudiante en 3ème année de psychologie. Elle fait partie des nouveauté sur le blog pour cette nouvelle année et viendra régulièrement nous livrer quelques pistes de réflexion. Si vous avez des suggestions de thèmes, n’hésitez pas à me les faire connaitre en m’envoyant un message, soit par le formulaire de contact, soit directement par mail à sandra@maman-geek.com.

Fini le baratin, place à tata geek !

L’utilisation des nouvelles technologies est encore aujourd’hui fortement controversée mais si ces dernières font encore l’objet de discussion, des technologies plus anciennes telles que les télévisions sont encore au cœur du débat.

Ce qui inquiète beaucoup de parents est la place de leur enfant face à ces technologies : est-ce une bonne chose pour lui ? Et la question récurrente reste celle-ci : quel est l’impact de la télé ou des jeux vidéos sur nos enfants ?

Il y a différentes positions à ce sujet : certaines personnes pensent que la télé s’avère être plus nocive que les jeux dans la mesure ou l’enfant regarde passivement, alors que d’autres estiment que les jeux vidéos sont plus dangereux puisque l’enfant y est acteur.

Dans un cas comme dans l’autre, il est nécessaire de faire la part des choses.

Un enfant devant un film, si ce dernier l’intéresse ne sera pas passif ! Il le sera physiquement bien sur mais intellectuellement non ! Il y a dans un film une intrigue, un méchant, un prince, qui suscite toujours l’intérêt de l’enfant ! Mais que va-t-il donc arriver au héros ? A partir de là, l’enfant peut imaginer ses propres scénarios, construire mentalement la fin de son film. Ce cas se passe si l’enfant aime ce qu’il regarde. Plantez un enfant de 8 ans, seul, devant des informations, il n’y verra pas d’intérêt et assimilera les images, bonnes comme mauvaises, en dehors de tout contexte.

Concernant le jeu vidéo, l’enfant est plus actif physiquement puisqu’il évolue dans un monde en guidant son personnage. Il prend par à l’aventure et tente de résoudre une affaire. Ainsi il va devenir à travers son jeu : un pirate borgne, un bandit avec son masque, un voleur avec son pistolet, une héroïne avec ses robes ou parfois même une personne vivant dans un simple quartier !

On peut comprendre que d’une certaine façon, l’utilisation du jeu serait une manière de ne plus être un enfant mais un adulte avec ses responsabilités…même si celles-ci s’avèrent être cruelles dans certains jeux ! Le jeu permet aussi à l’enfant de s’échapper de sa réalité, une sorte de monde dans lequel tous ses petits tracas quotidien n’existeraient pas car dans ce monde il n’est pas Paul, Marc ou Jean, il est Aironld, le fière descendant d’une tribu guerrière !

Néanmoins, si cela peut sembler être un éloge, il ne faut pas perdre de vue, qu’un enfant reste un enfant ! Jouer sous surveillance oui mais sans ce n’est peut être pas l’idéal…un enfant sait dire oui mais pas non, il ne saura arrêter, pris dans l’élan il continuera.

En résumé : La différence entre la télé et le jeu est moindre. Dans un l’enfant est passif physiquement mais dans les deux actifs psychiquement. Cependant, on constatera que à l’inverse du jeu vidéo ou l’enfant choisi ce qui arrive, devant un film, il pourra avoir des idées mais ne sera pas maître de ce qui se passe.

Je finirais par une note important : certaines personnes disent qu’il y aurait une corrélation entre les agressions dans notre société et les jeux vidéo de violence. Si dans cette article cet aspect n’est pas pris en compte il n’est pour le moins pas à mettre de coté !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Google+

5 commentaires sur “Jeux vidéo et télé, quel impact sur nos enfants ?

  1. Je dois ouvrir une section a ma sœurette car c’est elle qui s’est exprimé ici , c’est noté dans le billet 😉 mais si ça intéresse je peux demander a papa geek son avis aussi 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *