Les notes peuvent-elles déterminer notre vie ?

Et non, je ne vais pas vous parler de notes d’école. Je vais vous parler d’une série que je suis actuellement et qui m’interpelle beaucoup : Black Mirror. 

Les personnes se verront refuser l’achat de billets de train ou d’avion en fonction de leur “note sociale”.

Actuellement en cours de diffusion sur la plateforme Netflix, cette série aborde à chaque nouvel épisode une innovation technologique censée améliorer notre quotidien. (Attention,ne vous basez pas sur le 1er épisode de la saison 1 s’il vous plait!)

 “Chute Libre”, le début d’une réflexion sur notre société

J’aimerai revenir sur un épisode qui m’a particulièrement marquée : “chute libre” dont voici le synopsis : “Pour une femme obsédée par sa notoriété sur les médias sociaux, se faire inviter à un mariage huppé représente une aubaine inespérée. Mais c’était sans compter le voyage

Durant cet épisode vous suivez la vie de Lacie qui, comme les autres membres de sa communauté, reçoit des notes et attribue des notes en fonction de ce qu’elle dit, de ce qu’elle fait, de ce qu’elle voit, de ce qu’elle entend etc.

notation en société

En résumé, à la fin de chaque interaction avec une personne, elle lui met une note sur 5 et est-elle même notée en retour.

Mieux vous êtes noté, plus vous avez droit à certains privilèges (habiter dans une grande maison, avoir un meilleur poste au travail etc.).

Se faire aimer pour avoir le droit de vivre ?

Ne postons-nous pas des photos non seulement pour les partager mais aussi pour qu’elles soient “likées”

L’épisode est vraiment très intéressant car on y voit l’effort surhumain de personnes pour se faire “aimer” dans une société malade. Mais en y poussant la réflexion, cela n’est-il pas ce que nous sommes déjà entrain de faire?

Lorsque nous regardons nos comptes Facebook, Instagram etc. ne postons-nous pas des photos non seulement pour les partager mais aussi pour qu’elles soient “likées”.

 Chez certaines personnes c’est devenu presque vital d’obtenir le plus de “likes” possible. A croire qu’elles ne peuvent apprécier leur vie que si celle-ci est aimée par d’autres. Et ne parlons pas des personnes qui aime leur propre photo mais ceci est un autre débat!

Donner le pouvoir sur sa vie à autrui ?

Pour en revenir à cet épisode, je l’ai trouvé vraiment très proche de ce que pourrait devenir notre société si on continuait à agir comme on le fait.

D’ailleurs, la Chine est en train de mettre en place quelque chose qui se rapproche dangereusement de cet épisode. Depuis 2014, les habitants se voient attribuer des points en fonction de leurs actions : acheter local apportera des points, d’autres actions les feront baisser.

Les personnes se verront refuser l’achat de billets de train ou d’avion en fonction de leur “note sociale”.

Cela vous dérange qu’un tel système existe déjà en Chine ? Sachez qu’il est partiellement déjà à nos portes. Suite à la location d’une maison via le site air BnB, nous avons du noter la propriétaire et inversement. Ces notes vont avoir pour but de rassurer les personnes… Vous loueriez plus facilement votre maison à une personne qui a obtenu 1/5 à sa dernière location ou 5/5 ? ou plus proche de vous…. lorsque vous prenez un Uber, ne vous demande-t-on pas de noter votre chauffeur ? Et le process se répète sur d’autres sites. Si vous connaissez Vinted, même topo !

 Et vous, que penseriez-vous de vivre dans une société où l’avis d’autrui a un impact direct sur votre vie ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.