8 ans : racketté et étranglé à l’école

Publié le 5 octobre 2017 par Sandra

    • Enfant de 8 ans agressé à l'école, racketté et étranglé par ses camarades.
    • L'école, supposée être un lieu sûr, peut parfois être le théâtre d'agressions.
    • Les parents doivent agir pour protéger leurs enfants et rechercher des solutions pour prévenir de telles situations à l'école.
    • La communication avec les enseignants, les autres parents et la mise en place de mesures préventives peuvent aider à assurer la sécurité des enfants à l'école.

Un jour comme les autres, ton enfant se plaint d’avoir mal au ventre et à la tête. Nous sommes en septembre, les fleurs d’été ont fait place aux feuilles mortes et les virus courent les rues. En principe, pas de quoi s’étonner. Oui, mais tu sens bien que ce n’est pas ça. Il y a autre chose. Quelque chose de plus grave. Tu t’installes à côté de ton enfant et tu essaies de comprendre. Après quelques banalités, tu découvres l’horrible vérité : ton enfant de 8 ans subit une agression à l’école.

L’école est-il un lieu sûr ?

Quand nous déposons nos enfants à l’école, nous pensons qu’ils y sont en sécurité. En théorie, cela est vrai. Après tout, ils sont encadrés: des adultes assurent la surveillance, les barrières empêchent les étrangers d’entrer ou les enfants de fuir. Ils sont là pour préparer leur avenir, apprendre de nouvelles choses chaque jour… Apprendre à se faire agresser doit-il en faire partie ?

Lorsque j’avais 6 ans, je me souviens d’avoir moi aussi dû faire face à des agressions injustifiées. Dans mon cas, il s’agissait la plupart du temps de ma maîtresse mais quelques fois, j’ai subi les moqueries de camarades pour des causes totalement stupides (comme une petite sœur qui se prend pour un coiffeur de haute renommée et oblige ta mère à te conduire en hâte entre midi et 2 chez le coiffeur pour rattraper la cata. Résultat, à 11h30 tu avais quitté l’école avec la coupe aux épaules de petite fille sage et tu reviens à 13h30 avec une coupe à la garçonne, entraidant les moqueries des filles de ta classe à grand coup de « Nannnnn toi tu vas avec les garçons ! ! ! t’as vu tes cheveux? T’es un garçon ! ! ! » Oui, une fille, même à 6 ans, ça peut être d’une connerie sans nom.).
Par crainte des représailles, je me taisais…

  • BRAMBLE 5 Nappes en Plastique Réutilisables pour Peinture & Loisirs Créatifs, 150x150cm – Imperméables & Faciles à Nettoyer – Activité Créative, École, Maternelle
    🎨 GRANDE TAILLE : Cet ensemble comprend cinq nappes ou tapis de protection de taille généreuse, mesurant chacun 150 cm x 150 cm. Ils sont spécialement conçus pour la peinture et les travaux manuels, offrant amplement d’espace pour les activités créatives. Que vous peigniez un chef-d’œuvre ou travailliez sur des travaux manuels salissants, ces nappes protégeront vos surfaces et les maintiendront propres et sans désordre. 🎨 5 COULEURS VIVES ASSORTIES : Apportez une explosion de couleur à vos projets ! Chaque ensemble comprend des nappes dans cinq couleurs vives et assorties, telles que le rouge, le bleu, le jaune, le vert et le gris. Cette variété de couleurs ajoute non seulement un attrait visuel, mais encourage également la créativité et aide les enfants à s’engager dans le jeu imaginatif. 🎨 RÉUTILISABLE ET FACILE À NETTOYER : Fabriquées en film PVC de haute qualité, ces nappes sont conçues pour durer. Elles sont réutilisables, vous permettant de les utiliser encore et encore. La nature imperméable des nappes garantit que les déversements ou les éclaboussures de peinture sont contenus et ne traversent pas la surface sous-jacente. Lorsqu’il est temps de nettoyer, il suffit d’essuyer les nappes avec un chiffon humide ou de les rincer à l’eau. 🎨 POLYVALENT : Ces nappes polyvalentes conviennent à une utilisation en extérieur, pour les pique-niques ou lors des fêtes pour enfants, afin de créer une zone dédiée à la peinture ou aux travaux manuels. Elles sont également parfaites pour les ateliers d’art et d’artisanat, dans les écoles et les jardins d’enfants, permettant aux enfants d’exprimer librement leur créativité tout en maintenant un environnement propre. 🎨 PROTÈGE LES SOLS, LES TABLES OU LES SURFACES : Fini les soucis de taches de peinture ou de déversements désordonnés ! La fonction principale de ces nappes est de protéger vos sols, tables ou surfaces des désordres accidentels lors des séances de peinture ou de jeux salissants.
  • BETESSIN 2Pcs Nappes Plastique Peinture Nappe Enfants Colorées Fête Anniversaire 130x220CM Couverture Rectangulaire Linge de Table à Manger Cuisine Décoration Ecole Fête
    Le forfait comprend 2 Nappes colorees en plastiqueEpaisseur Environ 003 mm cest un peu fin Taille environ 130x220cmMateriel Cette nappe peinture est de plastique de haute qualite resistant aux taches impermeable et durableDesign Unique Nappe de fete danniversaire avec stylo aquarelle imprime et pigments colores avec un beau design creer une atmosphere agreableConvient pour Cette nappe de fete est le choix parfait pour une fete danniversaire une fete dete un cours de peinture la nappe convient a la maison a la cuisine et au salon Impermeable et antifouling elle peut bien proteger votre table et faciliter le nettoyage

Aujourd’hui, cela m’a permis de déceler que quelque chose n’allait pas avec notre fils.

Que faire face à l’agression de son enfant à l’école ?

Nous avons de la chance, il parle… mais je me doute que d’autres enfants sont dans son cas et n’osent rien dire. Nous avons bien entendu alerté la maîtresse par un mot dans le cahier lors de la première agression : un racket aux billes avec bousculade et coups quand notre fils a refusé de donner ses affaires. L’agresseur a été punis de récréation et a eu un mot dans le cahier pour ses parents avec convocation chez la directrice.

Une semaine plus tard, le même schéma. Cette fois, notre fils nous raconte comment des filles de sa classe s’en sont pris à lui à coup d’écharpe et d’étranglement… Là, j’avoue que j’ai encore plus vu rouge. Qu’on réclame des billes, c’est nul mais bon. Qu’on frappe, c’est inadmissible mais qu’on étrangle avec une écharpe ??? Impardonnable !

Alors, nous en avons parlé à la maîtresse… Pour le moment, rien ne bouge. On attend quoi exactement ? Que l’un des enfants soit envoyé à l’hôpital dans un état grave avec des blessures sérieuses ?

Alors, je me suis demandée que faire. Au delà de mon fils, c’est l’ensemble des enfants qu’il faut protéger. Les victimes doivent être protégés de leurs agresseurs, les parents doivent savoir ce qu’il se passe avec leur enfant (je me doute bien que les parents des « agresseurs » ne pensent pas que leur enfant est capable de faire cela ou alors c’est encore plus grave…) et les « agresseurs ». Si aujourd’hui nous ne faisons rien, demain sera pire.
Je profite donc d’un groupe Facebook sur ma ville pour échanger avec d’autres parents et voir si de la prévention peut être faite. Peut-être que si nous remontons différents cas dans différentes écoles, nous parviendrons à trouver un meilleur moyen pour intervenir auprès des élèves et changer la donne pour ces enfants qui formeront la société de demain… Si nous voulons un monde meilleur, il est capital de veiller sur nos enfants…

Avez-vous dû faire face à ce type de situation vous aussi ?

  • 3M Casque antibruit enfant Peltor H510AK, vert fluo. Taille ajustable. Contre des niveaux de bruit de 87 à 98 dB (SNR : 27dB) ; écoles, concerts, festivals, feux d’artifice, événements sportifs
    Le casque Peltor Kid a été conçu pour protéger l’audition des enfants des niveaux de bruit modérés dans les situations quotidiennes, comme par exemple lors d’activités créatives et sociales Excellente atténuation du bruit, notamment contre des fréquences élevées (supérieures à 80 dB) et des écouteurs rembourrés avec une combinaison de liquide et de mousse pour une excellente tenue et moins de pression La protection acoustique est pratique et présente un profil bas, sans parties saillantes qui pourraient rester accrochées, pour une sécurité maximale des plus its Les écouteurs sont légers et confortables à porter, grâce au cadre en fil d’acier et à l’arceau en plastique qui s’adapte de manière dynamique à la mesure de la tête de bébé Article livré : 1 casque anti-bruit 3M Peltor Kid, protection 87-98 dB, conforme à la norme EN 352-1, poids 140 g, couleur verte haute ibilité. Ces écouteurs ont pour but de protéger les enfants de plus de 5 ans et les its adultes contre des niveaux de bruit dangereux
  • Alpine Muffy Casque Anti-Bruit : protection auditive pour enfants jusqu’à 16 ans – CE Certifié – Confortable et réglable – Prévient les troubles auditifs – Robuste et facile à ranger – Bleu
    PROTEGER L’AUDITION FRAGILE DES ENFANTS : 1 enfant sur 8 souffre de lésions auditives. Protégez-les en cas à de forts volumes sonores (spectacles , foires, feux d’artifice, courses, concerts…) CONCENTRATION AU TRAVAIL : les enfants sont confrontés au bruit dans leur quotidien à l’écolé ou à la maison. Ils sont distraits en permanence. Alpine Muffy optimise leur concentration. CONFORTABLE ET RÉGLABLE : Taille unique pour tous. Le casque est facilement réglable et ajustable à chaque tour de tête. Vendu avec une pochette de rangement. EMPORTEZ-LES AVEC VOUS : une pochette de rangement est incluse pour garder le casque anti bruit enfant Muffy propre et protégé. Le casque anti-bruit Muffy est léger mais doté d’une coque incassable. TESTÉ ET CERTIFIÉ : casque anti-bruit enfant testé et certifié pour atteindre une atténuation acoustique allant jusqu’à 28 dB ! Conforme à la réglementation européenne (CE).
Https://www maman-geek com/13839-8-ans-rackette-et-etrangle-a-lecole-agression html

Mon enfant de deux ans se fait régulièrement tapé par un autre enfant

Avatar
Journaliste sur Maman Geek 👩
votes
Noter cet article
S’abonner
Notification pour
guest

11 Commentaires
Le plus populaire
Le plus récent Le plus ancien
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Lulu
Lulu

Coucou,

Je comprends ton inquiétude : j’ai été harcelée jusqu’au lycée et du coup l’école (et les autres en général) déclenche assez mon signal d’alarme. Mes 2 enfants vont à l’école et ma vigilance maladive me permet de m’interroger sur des comportements de cour de récré et d’en parler à la maîtresse. Jusque là ce n’était que des inquiétudes de maman, face à des jeux d’enfants anodins. Cette année, Mini est entré au CP. Grande école, grande cours, plus d’enfants moins de surveillance. Mini est autiste et ne communique pas vraiment sur ce qu’il se passe pour lui alors on ne sait pas ce qui se passe à l’école 🙁 Mais un midi que son père le déposait, il a vu Mini se faire tabasser par plusieurs autres enfants o_O Il est entré furibond dans la cour pour remettre tout ce petit à sa place ! (et s’est fait engueulé par les encadrants :/ )
Depuis, on essaie de savoir ce qui se passe tous les jours, pour voir si ça continue, car après enquête, les 2 premières semaines d’école ont été un vrai calvaire : sexisme, harcèlement, isolement, coups…. ça fait beaucoup pour un enfant de 6 ans je trouve 🙁

J’espère que ça s’arrangera vite pour ton petit ♥

Gemcoco
Gemcoco

Bonjour,
J’habite une petite commune du côté de Liège en Belgique. Nos enfants sont dans une école du réseau libre qui est plutôt bien cadrée.
L’année passée, un jour d’hiver, lorsque je vais rechercher mes enfants le soir, une des gardiennes me prévient « d’un petit accident » sans conséquences avec mon fils et le directeur a déjà pris les dispositions nécessaires avec l’enfant qui s’en est prit au mien…
On ne veut pas me dire de qui il s’agit, ni l’accident en lui-même, l’incident est clos.
De retour à la maison, il est 19:00, mon fils se déshabille et je vois des marques de strangulations à son cou. Je lui pose des questions et il m’explique que c’est le gamin avec qui il a chaque fois des soucis. Nous le connaissons bien. Dans le passé, il faisait souvent punir mon fils pour des bêtises. Rappelons quand même que ce soir mon fils n’a que 4 ans…
Mon compagnon fou de rage envoie un email incendiaire au directeur, sachant que nous avions l’identité de l’agresseur et ne comprenant absolument pas comment un enfant de 4ans peut imaginer étrangler un « copain » du même âge pour « le fun ».
Dans l’heure qui a suivi, le directeur nous a répondu en expliquant qu’il avait pris des dispositions avec la famille et qu’il avait vu l’enfant directement.
Nous n’avons plus eu de problèmes de ce genre et maintenant ils sont bon copains.
*Pourvu que ça dure*…
J’avoue que je suis assez satisfaite du retour de l’école et des dispositions qu’ils prennent en pareil cas.
Nous avons régulièrement des invitations à des conférences sur le harcèlement à l’école ou sur le harcèlement sur les réseaux sociaux par l’intermédiaire de l’école. Ils font très attention à cela et aident les familles agressées et agresseurs qui semblent perdues face à leurs problèmes.
Ca fait très bisounours, désolée…
Courage à vous.

gaelle L
gaelle L

coucou sandra,
Je suis navree pour ce qu il s est passe, malheureusement tout ca fait parti du quotidien des enfants depuis des generations. Toi tu l as subit, je l ai également subit….Et mon fils également… lui ca a commence des la premiere année de maternelle, il était timide, ne parlait quasiment pas donc les autres en ont profite… des la deuxième année tout a change , il a prit du caractère et les a renvoyé bouler. Depuis il est toujours embêté mais c est par période, Timothée est petit et frêle pour son age ca doit jouer car ils doivent le sentir plus vulnerable, mais non il a du caractère et ne se laisse plus du tout faire. Nous lui avons meme dit que s il était embêter par quelqu un il avait le droit de rendre les coups ! certes la violence n est pas une solution mais il est hors de question qu il se laisse taper sans rien dire. L année dernière était la pire année, il a eu beaucoup de problèmes avec deux trois grands (dont un qui lui a demande de lui toucher le zizi), nous sommes aller voir de suite le directeur (qui était également son maître) et il a agit sans attendre. Nous avons la chance d avoir un directeur qui souhaite que tout se passe bien dans notre petite école de campagne, du coup il nus a dit que tout devait etre signaler. Voila un peu pour notre histoire, j espère sincèrement et du fond du cœur que tout va vite s arranger pour james, les voir se renferme sur eux meme, ne plus vouloir aller a l école etc c est terrible pour des parents. Bises ma belle

Elodie Minet
Elodie Minet

Oh mon dieu le pauvre 🙁
Vous avez raison de vous mobiliser,ce n’est vraiment pas normal! Vous avez de la chance qu’il vous parle ,c’est super ça.
Je n’ai pas encore vécu cette situation mais c’est une grosse frayeur avec ma fille de 8 ans qui a tendance a se laisser faire et mon loulou de 5 ans autiste .
Bon courage,j’espère que ça s’arrangera vite

Kathy
Kathy

Je suis la maman d’un gamin formidable, épatant. Avec un humour bien piquant et un vocabulaire de grand. Je suis la maman d’un petit garçon différent, un zèbre, haut potentiel, un peu distrait, sur sa planète… je suis la maman de professeur tournesol.
Mais je suis avant tout la maman d’un petit garçon de 9 ans. Un enfant. MON enfant.
Il y a deux ans, j’ai été la maman de cet enfant harcelé, moqué, pointé du doigt…
Moi aussi j’ai eu la chance, il a parlé. Mais quand j’ai découvert l’ampleur de ce qu’il a vécu, j’avais juste envie de pleurer. Je sais que les enfants peuvent être cruels entre eux, mais quand ça nous touche d’aussi près, ça fait tellement mal!!! Entendre qu’il était bousculé, plaqué contre le mur par 5-6 grands, frappé… j’avoue, j’avais envie d’en empoigner un pour frapper sur les autres. Oui, je sais que ce n’est pas la solution
Enfin, on a agit aussi bien sur mon fils pour qu’il apprenne à se défendre et à dénoncer les abus (parce qu’il est tellement gentil qu’il n’en parlait pas aux instits de peur d’empirer la situation).
Il a changé d’école, pour une question de pédagogie beaucoup plus adaptée à sa personnalité, et son école a une tolérance zéro pour la violence.
À la rentrée, j’ai récupéré mon fils avec un œil au beurre noir! J’ai immédiatement été trouver la directrice qui avait vu l’incident et pris immédiatement des mesures. Et ça me rassure.
Encore plus, je sais pourquoi j’ai choisi cette école! Une école tournée vers l’humain, où on apprend aux enfants à se respecter et respecter les autres. On leur apprend à exprimer leurs émotions.
Je suis la maman d’un enfant de 9 ans qui revient de très très loin mais qui est heureux et épanoui et j’espère qu’on ne revivra jamais cet enfer!

elo
elo

Je ne peux que compatir et vous souhaiter du meilleur pour la suite..
Quand je dis que mes enfants ne vont pas à l’école (nous avons choisi de faire l’école à la maison) on me regarde de travers (meme les inspecteurs d’académie..) et la première chose qu’on me dit en général: « mais vos enfants ne vont pas etre sociables s’ils ne vont pas à l’école. C’est un endroit qui sert avant tout à entrer en contact avec d’autres enfants de leur âge et se sociabliser.. » .. parce qu’évidemment il ne fait aucun doute que ce genre de comportements et de harcèlements, que l’on retrouve maintenant dans les plupart des écoles et classes va transformer mes enfants en de petits humains très sociables…
Je vous envoie plein de bonnes ondes pour la suite, et j’espère sincèrement que les choses iront en s’améliorant!

Clair Ruben
Clair Ruben

D’où l’importance de souvent causer avec ses enfants du retour des classes. Parfois l’école est loin d’être un milieu sécurisé pour nos gamins.

Hind31
Hind31

Je compatis à votre douleur, c’est dure d’avoir un enfant qui se fait agressé régulièrement. C’est le cas de mon fils qui a 5 ans et qui depuis la rentrée se fait tapé par un enfant qui a des troubles du comportement, celui-ci s’en est pris à d’autres enfants et même à l’atsem. J’ai parlé avec la directrice qui est la maîtresse de mon fils, j’ai demandé qu’elle fasse quelque chose pour que ça s’arrête, elle m’a répondu qu’elle ne pouvait rien faire à part le surveiller, j’ai demandé à ce que nous soyons convoqués avec les parents de l’enfant, elle n’a pas voulu. Et à chaque fois que mon fils se plaint d’avoir été tapé et que je vais la voir, elle me dit que ce n’est pas possible, il y avait l’atsem et une autre maîtresse dans la classe ou dans la cour qui ont surveillé, en gros que mon fils est un menteur. Pire encore elle protège l’enfant agresseur et sa mère, et ils ont bien compris qu’ils sont couverts par la directrice et donc le petit monstre peut continuer. Je ne vois pas une autre issue à part changer d’école à mon fils malheureusement !

celine
celine

Bonjour,
ce soir, ma fille de 8 ans m’a raconté qu’aujourd’hui un camarade de classe est arrivé par derrière elle et l’a étranglé à mains nues pendant plusieurs secondes. Il ne s’est pas arrêté de lui-même, il a fallu que deux de ses copines qui étaient témoin de la scène arrivent en courant et l’obligent à arrêter. J’ai contacté les copines en question, elles m’ont dit que ma fille hoquetait et était entrain de devenir toute rouge. j’ai ensuite regardé son cou: il y avait des traces. J’ai fait ni une ni deux: la police avec le nom et prénom de l’enfant. Mail à l’école avec photos à l’appui. Et lundi ils vont m’entendre! Lorsque c’est comme ça: envoi de mail avec description des faits et photos, le cas échéant. Ca devrait normalement obliger l’école à réagir. Enfin j’espère…

Lila31
Lila31

Mon fils de 5 ans subit régulièrement des violences à la maternelle par un camarade de classe beaucoup plus grand et plus fort, qui a des troubles du comportement et ce depuis la rentrée de septembre.

J’ai été voir la directrice qui m’a dit qu’à part surveiller cet enfant ils ne pouvaient rien faire d’autre, elle m’a conseillé de contacter l’inspecteur de l’éducation pour lui relater les faits, ce que j’ai fait avec une autre maman dont la fille s’est faite agressée également par ce petit.

Par la suite mon fils est passé pour un menteur pour des gifles qu’il a reçu et dont une camarade était témoin pourtant, j’ai constaté que l’équipe enseignante nous prenait en grippe mon fils et moi parceque nous avons osé dénoncé la violence dans l’école et parceque j’allais voir la directrice à chaque fois que mon fils se faisait tapé par cet enfant. J’ai vu la mère avec qui j’ai essayé de discuter mais qui m’a agressé comme une malade et a donné raison à son fils parcequ’elle se savait protégée par la directrice. Il y a deux semaines de celà mon fils a décidé de se défendre vu que l’on traitait de menteur où l’on ignorait quand il se faisait tapé. Et là sacrilège, la directrice m’attendait pour me dire que ce n’était plus possible que mon fils tape sur les autres alors qu’il s’est fait tapé par les amis de son agresseur, il s’est défendu et c’est lui qui a été puni et grondé. Du coup il ne voulait plus aller à l’école. J’ai écrit à l’inspecteur pour lui expliquer ce qui s’était passé, il s’est retourné contre moi pour prendre parti avec la directrice, donc je ne crois plus en la justice niveau scolarité, il y a plus d’injustice pour les victimes qu’autre chose ! Les enfants agresseurs sont protégés par le système.