Canal Play, mon compagnon des nuits blanches

Après avoir testé Netflix un petit mois (gratuit) et vraiment apprécié l’offre, j’ai eu la chance de me voir offrir un an d’abonnement à Canal Play. Cet avantage a sauvé une partie de ma grossesse et sauve… mes nuits !

Pendant ma mission canapé, j’avoue sans honte que je déprimais beaucoup. La période était très stressante à plusieurs points de vue et s’occuper quand on ne doit pas trop bouger s’avère vite compliqué. On se lasse de tout. Avec l’abonnement à Canal Play, j’ai pu découvrir de nouvelles séries, de nouveaux films et en revoir certains que j’avais bien aimé.

Les DVD, c’est bien, mais quand on veut de la nouveauté sans avoir à se lever pour changer un disque, Internet a du bon ! On m’a offert le forfait qui me permet l’accès depuis mon ordinateur, smartphone et tablette. J’aurais aimé avoir sur la télé en direct mais le problème a été résolu en utilisant un câble pour relier le pc à la télé.

Maintenant que bébé est là, la mission canapé est finie mais la mission réveils nocturnes a pris le relais. Quand bébé se réveille toutes les 2/3h et tète pendant 30/40 minutes il faut s’occuper… Papa est sur son smartphone, moi devant une série…Autant rendre ce réveil “utile” et avec les mains occupées, je n’arrive pas encore à écrire sur le clavier, sinon vous auriez d’autres choses à lire plus souvent :p)

Les soirs de week end, on profite aussi pour choisir le film que l’on va regarder en famille. Le système de playlist et de comptes par utilisateur est bien pratique pour ça d’ailleurs ! Quand J. veut regarder un petit quelque chose, je le met sur son profil et il peut choisir le dessin animé ou le film pour enfant qu’il veut dans la playlist que je lui ai préparé !

Je n’avais jamais vraiment profité de ce type de prestations, mais je dois dire que j’apprécie vraiment !!!!

Rendez-vous sur Hellocoton !
Google+

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Commentaire sur “Canal Play, mon compagnon des nuits blanches”