Quelle différence entre deux grossesses… en 6 ans ?

On nous le dit sans cesse “chaque grossesse est unique”. Sur le principe, c’est évident et pourtant, dans la réalité, je dois admettre que… mes grossesses se ressemblent beaucoup ! Presque des jumelles…Hélas.

Il y a 6 ans,  j’ai traversé une grossesse assez difficile, compliquée, angoissante. Des nausées jusqu’à la fin du 4ème mois, 7j/7, 24h24… pour info, je suis émétophobe, je vous laisse imaginer le calvaire. Un savon m’a sauvé la mise. Le sentir apaisait mes envies de vomir. Je l’avais donc gardé précieusement.
Quand les nausées se sont un peu calmées… J’ai appris que je faisais du diabète gestationnel. Super nouvelle, me voilà au régime sans sucre, tolérance 0 avec une équipe à la maternité qui me déballait les pires horreurs qui pouvaient arriver à mon fils si j’avais le malheur de faire un écart… Par chance, je n’ai pas eu à passer par l’insuline et à la naissance, aucun problème pour bébé. OUF !
Ayant dû passer par l’expérience traumatisante de la grossesse extra utérine / “48h de plus et vous y passiez”, j’ai eu peur toute ma grossesse de le perdre. Au début, peur de la fausse couche, ensuite, peur avec le diabète gesta… Bref, je n’ai pas réussi à vraiment m’accrocher et me dire que ce bébé allait bien arriver. J’ai dû passer par le deuil de mon premier bébé au 7eme mois de grossesse. A partir de là, lui qui était en siège s’est mis tête vers le bas de lui-même alors qu’on commençait à me parler de Manœuvre et de Césarienne…

Je m’en veux. L’ostéopathe, le pédiatre, le pédopsy m’ont tous confirmés qu’il avait pu ressentir tout ceci et que certains soucis étaient certainement liés, notamment sa crainte d’être délaissé.
Je m’étais donc promis que la prochaine grossesse serait différente et que puisque je n’en prévoyais pas de 3eme, j’allais en profiter et savourer chaque seconde…

Pour cette grossesse, c’est le cas : Je déguste ! Mes nausées sont toujours aussi fortes, présentes et intenses. En bonus, j’ai droit aux reflux gastriques et d’autres joyeusetés que je ne mentionne pas mais que certaines d’entre vous ont probablement connu également. Là où je pensais que je serais plus zen, je me rends compte que je ne me connais pas encore assez bien ! J’ai beau avoir eu le test de grossesse dans la main, je n’y croyais pas (alors que j’avais la certitude d’être enceinte suite à un rêve…). Après la prise de sang, j’ai pensé qu’ils avaient peut-être échangé des tubes (moi, parano? Nannnnnn…). J’ai du aller aux urgences à cause de fortes douleurs, je craignais une nouvelle GEU. Je suis ressortie avec l’échographie d’une poche parfaite pour le stade… ma crainte de l’oeuf clair était là, même si rassurée sur la GEU (c’était un gros kyste à l’ovaire, youpi…). Mon médecin m’a prescrit une première écho “de datation” pour vérifier que tout allait bien et me rassurer… A l’écran, tout est ok, et pourtant, je ne réalise pas encore… Echo des 12 SA : bébé est là,grand (très !), il bouge ! son coeur bat bien, les mesures sont parfaites… Et j’ai la sensation d’avoir regardé cet écran comme on regarde la télé… on voit ce qui s’y passe et on ne pense pas que c’est à l’intérieur de soi. Je commence à sentir bébé bouger… C’est un fait, il est bien là. J’ai un doppler foetal qui me rassure dès que j’ai besoin d’entendre son petit coeur. On m’a redépisté un début de diabète gestationnel et je peux dire que je sens clairement les 6 ans d’écart entre les deux grossesses.

Et pourtant… Je ne réalise pas encore… Chaque instant est une occasion de m’inquiéter aussi…

Si vous avez une recette magique pour que ça aille mieux, je vous écoute !

Rendez-vous sur Hellocoton !Google+

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

9 commentaires sur “Quelle différence entre deux grossesses… en 6 ans ?”