Parents, a-t-on raison de devenir paranoïaques ?

J’ai le souvenir d’une enfance calme, dans laquelle je ne craignais pas qu’un étranger ne me kidnappe et d’une adolescence où les réseaux sociaux n’ont poussés aucun de mes camarades au bout d’une corde…

Aujourd’hui, c’est le quotidien de la génération de nos enfants et cela m’effraie. Je me rends compte que nous sommes nombreux à être devenus “paranos”, selon quelques uns plus relax, confiants ou moins conscients des dangers de notre époque (je ne sais pas…).

©Greyerbaby/Pixabay
©Greyerbaby/Pixabay

En ce qui me concerne, mon fils sait que je veux toujours l’avoir dans mon champ de vision, même si le coin où il vient de tourner avec sa trottinette est rempli de commerçants qui nous connaissent bien et qu’il n’est qu’à 3 ou 4 mètres devant moi… Et il sait que je ne laisse pas passer un écart de conduite de ce genre sans le reprendre très sèchement.

Peur dans la rue…

J’ai peur. Non. Je suis terrorisée à l’idée que quelque chose puisse lui arriver. C’est humain, non ? Il n’y a qu’à voir cette mère qui a évité de justesse de voir sa fille disparaître dans la voiture d’un inconnu alors qu’elle discutait avec la maîtresse, à la sortie de l’école. Sans sa réactivité, sa fille serait on ne sait où avec on ne sait qui à l’heure actuelle. Bien sûr, je ne dis pas que les parents victimes de ces situations cauchemardesques sont coupables de ne pas avoir assez veillé sur leurs enfants… Aucun parent sain d’esprit ne souhaite qu’un malheur arrive à ses enfants ! C’est simplement la preuve que nous avons raison d’être vigilants.

Peur sur le web…

Alors oui… Je deviens parano, mais je l’assume. C’est d’ailleurs pour cela aussi que je ne mets plus de photos de mon fils à visage découvert ici ou sur les réseaux. Bébé, ça va, mais il devient grand, je ne tiens pas à l’exposer. Au delà de son identité numérique que je souhaite le laisser construire plus tard, je ne souhaite pas retrouver sa bouille enregistrée dans les fichiers de je ne sais qui, dans je ne sais quel but.

Même ma webcam est touchée… Je fais partie de ces personnes qui ont pris l’habitude de scotcher un morceau de papier pour empêcher cette petite caméra qui peut me faire face ou faire face à mon fils et être déclenchée à distance. Et oui…En 2011 le FBI a publié un communiqué alarmant, l’agence a en effet déclaré avoir recensé près d’un million de pédophiles hacker se servant de ce type de stratagème pour se fournir en images.

Hacker une webcam n’est pas si compliqué. C’est devenu un jeu d’enfant pour la génération internet, notamment dans les pays émergents. Il suffit d’un RAT (Remote Access Tool) afin de prendre le contrôle d’un ordinateur à distance sans que la cible ne s’en rende compte.

J’ai été contactée par une entreprise qui fabrique un petit objet bien pratique pour cacher sa webcam : Monkeywi. Le principe est simple : un cache webcam coulissant très fin qui permet de cacher et de laisser l’accès à sa webcam sans avoir à retirer tout le dispositif. La faible épaisseur permettant de fermer sans problème son ordinateur et le système d’adhésif permet de fixer son cache webcam sans problème sur du verre, du plastique… J’ai testé sur deux ordinateurs, avec deux matériaux différents et aucun soucis. Bien sûr, avec une webcam non intégrée à votre écran, il sera difficile d’utiliser cet astucieux dispositif.

photo cache webcam

Le prix reste correct pour l’objet puisqu’il faut compter moins de 4€ pour un cache webcam Monkeywi et moins de 9€ pour un pack de 3.
A l’heure actuelle, j’en ai deux, un sur chaque ordinateur mais je pense en ajouter un sur mon téléphone… Et assez rapidement !
Seul point négatif, il est difficile de déplacer son cache webcam pour le passer de l’ordinateur lorsqu’il est éteint sur le téléphone quand on sort, par exemple.

Produit offert par la marque pour le test.

Rendez-vous sur Hellocoton !Google+

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.