La mode a-t-elle un âge ?

A quelques jours de souffler 33 bougies, je n’arrive pas à savoir si je suis “trop jeune” pour certaines choses ou “trop vieilles” pour d’autres. Assurément, je me trouve quelque part entre les deux et, bien qu’appartenant à toute une génération, j’ai la sensation d’être au milieu d’un No man’s land, en particulier lorsqu’il s’agit de mode. Il m’arrive d’atterrir sur des sites tels qu’Atelier GS où je me dis que ce je trouverais sans doute le bonheur de ma mère, puis je me rends compte que certains articles me plaisent…Comme ce sac !

sac-a-main-38679-zoom

Il y a quelques années, l’âge n’était pas ma préoccupation (encore heureux…), et je ne pensais pas devoir me préoccuper un jour du rayon où j’irais acheter mes vêtements. C’est pourtant ce combo diabolique qui fait mon quotidien aujourd’hui…

Non content de ne plus pouvoir aller chercher mes vêtements dans les magasins de fringues que je fréquentais en tant que “jeune adulte”, je dois à présent me satisfaire des vêtements présents sur les portants des vêtements grandes tailles (je précise que dès qu’on passe le 44 les vendeurs nous jettent un “les grandes tailles, c’est là bas”. “Là bas”, c’est le recoin du magasin bien planqué, là où les “gros” ne viendront pas dégoûter le reste de la clientèle. C’est en tout cas l’impression que cela me laisse.

Moi qui adorais faire du shopping, moi qui prenais un plaisir fou à m’habiller avec mes dernières acquisitions textiles, devoir aller me chercher un pantalon est devenu un parcours du combattant. Pas pour la taille seulement, mais parce qu’en plus des kilos, j’ai apparemment aussi des cm de jambes en trop ! 115cm pour ma part et si j’en crois les pantalons que j’essaie, la moyenne doit plutôt être à 105 vu la galère pour ne pas me retrouver avec un pantacourt.

Je me trouve donc à un âge ni (trop) jeune, ni vieux (si si!) mais je ne peux pas profiter des belles tenues qui me font baver d’envie devant certaines vitrines. Je lis certains sites comme Ma grande Taille et je découvre toujours que des tenues existent pour mon goût et mes formes… mais pas pour mon porte feuille, hélas !

J’ai souvenir d’entendre ma mère me répéter “mais c’est pas pour mon âge” depuis qu’elle a 40 ans environ. Il me resterait donc 7 ans encore pour m’habiller comme je l’entends sans passer pour une femme qui chercherait à faire plus jeune que son âge ? Après tout, à l’heure actuelle, en dehors de quelques pièces, ma garde robe pourrait tout aussi bien convenir à ma mère (d’ailleurs, nous partageons certains vêtements, c’est dire.)

A côté de cela, ma grand-mère a toujours cherché à trouver les plus jolies tenues. Toujours “de son âge”. Elle avait un certain talent pour ça, je dois l’admettre. Est-ce que j’aurais ce talent en vieillissant ? Vous me direz, avec les années, les kilos, on s’en fiche un peu plus, et la mode aussi… non ?

Article réalisé en partenariat avec le site Atelier GS

Rendez-vous sur Hellocoton !Google+

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Commentaire sur “La mode a-t-elle un âge ?”