La galère des accompagnants scolaires

Je le dis haut et fort : amis Instits’, vous êtes des Saints !

Je taquine Tata Geek, prof en Maternelle, en l’appelant “professeur de gommettes”, mais je dois avouer qu’il faut beaucoup de qualités pour choisir et tenir sur la durée avec ce travail.

J’envie ses horaires et ses vacances (quel pied d’avoir autant de congés! Le jour où elle sera maman, elle n’aura jamais de problèmes de garde pour les enfants !), mais je la vois beaucoup travailler aussi en dehors de ses heures (payées)…

Patience et douceur…

Deux qualités qui ne seront jamais miennes. Vous voyez un bulldozer ? Mettez lui un turbo et vous avez le résultat pour décrire mon tempérament. Un caractère difficilement compatible avec 30 gamins agités qui n’écoutent rien. Si j’étais méchante, je dirais presque que certains doivent souffrir du SNU (Syndrome du Neurone Unique, pour les néophytes).

Ceux qui me suivent sur Facebook l’ont vu, James a commencé la patinoire la semaine dernière et j’étais un peu stressée. Non pas par la patinoire en elle-même- même si bien sûr je craignais qu’il ne tombe trop, se fasse mal et pire, se braque et refuse d’y retourner- mais par le trajet école-patinoire.

J’ai cette espèce de hantise qu’il se perde pour je ne sais quelle raison, et qu’on m’appelle pour m’annoncer un drame. Le seul moyen de contrer le problème, c’est d’accompagner la sortie scolaire (ou de lui coller un GPS dans la poche pour le pister à chaque seconde et m’assurer qu’il est bien toujours au bon endroit, avec sa classe).

Aujourd’hui, c’était donc la deuxième séance de patinoire et j’ai eu la bonne idée de m’inscrire comme accompagnatrice… Bienvenue en ENFER !!!!! Chaque maman ou papa qui accompagne gère 5 enfants.

patinoire-sortie-scolaire

Premièrement, je comprends tout à fait les profs qui détestent les parents qui mettent des lacets aux petits. SURTOUT les jours où il faut les retirer. NE FAITES PLUS CES ACHATS! INVESTISSEZ DES DES SCRATCHS !

Deuxièmement… Pourquoi les parents ne préparent pas les enfants avant ? Sérieusement, il neigeait! Ils pouvaient tout aussi bien leur mettre leurs pantalons de ski le matin! C’est ce que je fais avec James, je ne vous dis pas le gain de temps! Pour le préparer lui 1 minute montre en main. Les autres… presque 5 minutes par enfants ! Perte nette de 20 minutes de patinoire réelle en fait…

Troisièmement, quelqu’un veut bien breveter un harnais multisangles/laisses avec des tiges metallisés pour que le troupeau reste correctement groupé ? (#BadMotherInside) Je n’avais que 5 enfants à gérer et pourtant, j’en avais deux à toujours reprendre.  Je m’attendais à ce que les garçons soient plus turbulents que les filles… Grossière erreur ! Bonjour le cliché, j’ai honte ! Les garçons ont tous été adorables, attentifs… Les seuls enfants à avoir joué les trublions étaient des filles !

On a fini par revenir à l’école et c’est clairement soulagée que je suis rentrée seule avec mon fils à la maison ! Retour au calme bien mérité, avec la satisfaction de voir que c’est un élève calme, attentif et qui se débrouille plutôt pas mal du tout sur des patins !

A VOUS, PROFS DES ÉCOLES… MERCI D’ÊTRE LA (parce que c’est sûr, ce n’est pas moi qui prendrais un jour votre place)

Rendez-vous sur Hellocoton !Google+

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

5 commentaires sur “La galère des accompagnants scolaires”