Les parents, des connards comme les autres

Cet été, je me suis retrouvée au collège.

Non, pas le bâtiment.  Je n’étais pas revenue sur les bancs de l’école au sens propre, mais l’adolescente qui était là, quelque part en moi, a refait surface, un peu, grâce à d’autres parents.  Vive les clubs de vacances et les parents, ces connards comme les autres ! Attention parents, vous êtes jugés…

“Le mien, il est mieux que le tien”

Bienvenue dans la cour d’école parentale : la vie !

Les vacances ? Aucun répit pour l’éducation et encore moins pour montrer qu’on est des parents exemplaires, nous ! Voilà l’état d’esprit dans lequel se trouvent certaines personnes que nous avons pu rencontrer cet été. Malheureusement, nous ne sommes pas exactement dans le même état d’esprit. En ce qui me concerne, la joie de vivre de mon fils m’importe plus que d’impressionner le voisin, mais chacun sa vision des choses, non ?

Oui, James est un petit garçon plein de vie, très expressif et oui, il est aussi très sensible. Il se lie facilement d’amitié avec les autres enfants et pleure souvent s’il est repoussé. Des larmes que je ne supporte pas de voir couler sur ses joues, mais des larmes qu’il doit affronter bien souvent. La vie est ainsi faite et elle est parfois cruelle.

Les enfants sont durs entre eux, mais que dire lorsque ce sont les parents qui s’en mêlent ? Que dire de ces parents qui diront à leur fils  “Non machin, va plutôt jouer avec truc muche” juste sous le nez d’un petit garçon venu avec un ballon, les yeux plein d’espoir, proposer de jouer avec lui à celui avec qui il avait déjà fait connaissance ? C’est inhumain, tout simplement.

Bien sûr qu’il est difficile de se dire que des parents ne souhaitent pas que leur enfant joue avec le sien; Bien sûr que c’est vexant… Qu’avons nous manqué ? Pourquoi notre fils est-il soudainement persona non grata pour ces parents ?

STOP ! Je ne me posais pas les bonnes questions ! La question n’est pas de savoir ce que nous autres, parents, avons manqué, là, de suite… L’urgence est à éviter des larmes inutiles sur la plage à notre fils ! Alors cette maman souhaite que son fils joue avec un autre enfant et surtout pas avec le mien ? Parfait, aux grands maux, les grands remèdes ! “James, mon chéri, il y a plein d’autres enfants tu sais, pourquoi tu n’irais pas aussi jouer avec eux ?”.

Manque de bol, mon fils a pigé le truc entre les lignes et a filé tout droit vers son copain pour lui dire “Heu bon, je te laisse, ma maman elle veut que je joue moins avec toi et que je me fasse d’autres copains”, juste sous le nez de sa mère… que j’ai regardé avec un grand sourire, un de ceux qui laissent la politesse s’afficher en apparence mais qui laisse comprendre par le regard que moi aussi, je peux être une connasse…Surtout si on fait du mal à mon fils !

Tel est pris qui croyait prendre

Ces parents qui répétaient à qui voulait l’entendre que leur fils était sage, était le meilleur de sa classe, était ceci, était cela (j’avais envie de demande “mais est-il.. heureux ?” tout simplement…) n’étaient plus les mêmes à la fin des vacances…

Ceux qui épiaient, jugeaient les attitudes des autres vacanciers (“oh non, mon fils n’oserait jamais me dire de telles choses! c’est une honte…”) au bord de la piscine se sont retrouvés démunis, le dernier jour…devant l’attitude de leur fils devenu… insupportable !

Moralité de l’histoire : quelle que soit la situation, Avant d’enlever la paille de l’oeil de ton voisin, retire la poutre qui est dans le tien…(Et gardons nous de juger les erreurs des autres, nous ne sommes jamais à l’abri d’en commettre des pires.)

10565289_10152160007526841_2896353303621768648_n
On ne met pas (mon) bébé dans un coin !
Rendez-vous sur Hellocoton !Google+

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 commentaires sur “Les parents, des connards comme les autres”