Education : privilégier les conventions ou ses convictions ?

Chaque génération trouve un sujet sur lequel lutter avec celle qui la précède. Bien sûr, les conflits entre ces générations naissent de ces différences, mais cela cause également des conflits entre des personnes de même génération et devenir parents vous poussera, à un moment ou un autre, dans l’un des camps… Bienvenue dans un monde où vous allez devoir vous imposer.

La grande question est la suivante : en tant que parents, faut-il privilégier les conventions sociales ou ses convictions ? Y a-t-il un juste milieu sur lequel tout le monde peut s’accorder ?

Le site Slate titrait en début d’année l’un de ses articles “Les enfants ne sont pas des distributeurs de bisous“. Un tel titre évoque peut-être chez toi des souvenirs de la vieille tante / grand mère/ oncle qui pique et dont tu redoutais toujours la visite…Tu n’es pas seul(e) !

Pour ma part, James doit au minimum dire Bonjour, mais je ne le forcerais jamais sous peine de punition à faire un bisou à quelqu’un quand il n’en a pas envie. Quel est l’intérêt ? passer pour une maman qui a l’autorité sur son enfant ? pouvoir montrer qu’on le tient (par quoi ? la crainte ?) ? Je ne vois pas l’intérêt, n’en déplaise à certains qui peuvent penser qu’il s’agit là pourtant d’un acte de politesse qu’il faut inculquer à son enfant par soucis des conventions sociales.

Et mes convictions alors ? Celles qui me font agir en pensant que mon fils n’est pas l’objet de mes volontés mais bel et bien un individu à part entière qu’il faut guider et aider à faire les meilleurs choix. Je ne dispose pas de son corps pour le contraindre à un acte intime que lui ne souhaite pas, qui peut m’en vouloir pour cela ?

Bref, James est libre. Sa seule obligation est de dire bonjour. Au mieux, il propose un câlin en expliquant qu’il “n’aime pas les bisous”. Et c’est son droit le plus strict ! Au moins, quand il fait un bisou, on sait que ça vient du coeur !

Et toi, comment ça se passe chez toi ? Tu agis en suivant tes convictions ou les conventions ?

Prends ça, ptit con !
“Fais un gros bisous à Mamy, dépêches-toi ou tu seras puni !”
Rendez-vous sur Hellocoton !Google+

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 commentaires sur “Education : privilégier les conventions ou ses convictions ?”