Le stick ardidol: l’arme anti bobo espagnole

Quand bébé grandit, normalement, le sac à langer de maman s’allège…Mais ça, c’est ce que tu crois avant de devoir troquer deux couches, un bib, un mini doudou et une grenouillère contre une tenue de rechange (et crois moi, le pyjama de ton 6 mois ne fait pas le poids face au combo jean, slip, t-shirt et pull de mon presque 4 ans).

Si, en plus, ton enfant est comme le mien et se cogne partout au point de te donner envie d’appeler SOS enfant battu (avant de te souvenir que « hey! Merde, attends… Il n’est pas battu!Il est juste comme sa mère. Il marque vite »/là tu piges pourquoi ma famille me surnomme Schtroumpf), tu vas avoir besoin de te trimballer quelques affaires en prime. Par exemple, le petit tube de granules homéopathiques d’arnica, de l’eau pour pouvoir délayer la chose si bébé est trop petit pour le mettre sous la langue et laisser fondre, et un tube de crème avec cette même potion magique. Le soucis avec le tube de crème? Il se perce!

Pour éviter de se retrouver avec une tenue de rechange lourde et inutilisable car pleine de tâches blanches, Arnidol a sorti un produit qui me plait beaucoup: Arnidol Gel Stick.

« Arnidol® gel stick est « magique », car il contient de l’arnica et de l’harpagophyton, deux ingrédients d’origine naturelle qui calment, adoucissent la peau et procurent à votre enfant une agréable sensation de bien-être. »

Arnidol

J’aime ce format pratique qui ne risque pas de fuir dans le fond de mon sac, sa petite taille qui ne m’encombre pas, l’application facile qui délivre la juste dose de produit sans perte, et cette couleur mauve.

J’aime moins que le produit soit inodore (oui, je sais, certains vont adorer, moi j’aime quand un parfum se dégage des produits que j’utilise), et… sa couleur un peu trop girly qui me laisse penser que le produit a été pensée pour les mamans seulement. Les papas ne soignent pas leurs enfants? Dommage, c’était presque un sans faute…

Article sponsorisé

Rendez-vous sur Hellocoton !

Google+

One Response to “Le stick ardidol: l’arme anti bobo espagnole

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *