Une princesse à 31 ans…

Petite fille, on attend de devenir une jeune fille.

Jeune fille, on attend de devenir une femme.

Et après? Après on se dit que le prince charmant va arriver, que nous vivrons heureux et que nous aurons beaucoup d’enfants.

© Vitalinko - Fotolia.com

© Vitalinko – Fotolia.com

Voilà le plan que je faisais pour ma vie de mes 15 ans à mes 25 ans (avant? Je voulais être célèbre et le mari et les enfants, et bien… « qui m’aime me suive! »). La réalité aura vite fait de me rattraper.

Aujourd’hui le prince charmant n’est plus celui qu’il était mais je ne suis plus non plus celle que j’étais.

Aujourd’hui « beaucoup d’enfants » se résume à « 2 maximum pour pouvoir leur offrir tout ce qu’on pourra, voir 1 seul si la situation financière ne change pas ».

Aujourd’hui, il manque des m² à notre château et on dirait que le royaume est en crise.

Aujourd’hui, ce sont des « enfants » des années 90 (bientôt 2000) que l’on voit faire leurs début au cinéma, dans la musique et on se dit que ce n’était pas notre destin… mais on sent que l’on est passé de l’autre côté. Du côté des « vieux » pour certains.

Il y a 10 ans, je sautais du lit sans une marque, le teint net. Je pouvais me passer de maquillage.
Aujourd’hui, chaque mouvement de mon corps entre les draps est imprimé contre ma peau. Le visage n’échappe pas à la règle sinon ce serait trop simple.

Aujourd’hui, ma peau (et mes cheveux) commencent à accuser les coups du temps qui passe (et qui, apparemment, a cru bon de me faire un retour ado uniquement sur le plan dermato).

Et pourtant, depuis que je suis devenue maman, malgré l’âge, malgré les kilos, malgré ce ventre qui est la preuve (tombante) que j’ai porté la vie, je suis la plus belle. Pas à mes yeux, pas forcément aux yeux de ceux qui m’entourent, mais aux yeux de mon fils.

J’ai beau avoir dépassé le cap des 30 ans, quand mon fils m’appelle « ma belle princesse », j’ai de nouveau 15 ans.

Et toi, tes enfants aussi te servent de cure de jouvence?

Rendez-vous sur Hellocoton !
Google+

2 responses to “Une princesse à 31 ans…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *