Kestumdis ?

Fin 2009, Nathalie Vigneau crée KESTUMDIS. Une méthode qui propose de découvrir la langue des signes pour les bébés aux parents par le biais d’ateliers familiaux et aussi des formations professionnelles pour les crèches, les assistantes maternelles etc. c’est dans ce cadre que Nathalie a crée des supports pédagogiques: une affiche et un imagier.
Dans ce cadre là, j’ai créé des supports pédagogiques : une affiche et un imagier.

Des supports que Nathalie m’a très gentiment envoyés afin que je puisse voir de moi même de quoi il s’agit. L’affiche en papier épais est résistant, pas de dangers avec les petites mains de bébé (sauf si vous avez le fils de Hulk à la maison 😉 ). l’imagier est quand à lui imprimé sur un support plastique agrée pour le contact alimentaire. Evidemment, il ne s’agit pas de le donner en guise de repas à bébé mais si ce dernier le porte à la bouche, il n’y aura pas de dangers à craindre. les deux supports sont imprimés avec des encres végétales.

Concernant sa méthode, Nathalie explique « Il s’agit « d’apprendre » aux enfants dès 7-8 mois des signes simples de leur quotidien afin qu’ils puissent exprimer leurs besoins, désirs et émotions. Infirmière, j’ai découvert cette pratique en 2008 lors de mon congé parental avec ma fille alors âgée de 7 mois. En offrant un moyen à l’enfant de se faire comprendre, cela le valorise, lui donne confiance en lui. »

Les signes sont issus de « la Langue des Signes Français » mais ne constituent en rien un apprentissage de cette langue ; ne sont utilisés que des mots de vocabulaire, sans syntaxe ni grammaire.

« Les signes sont mis en place naturellement par des jeux, comptines, chants et lectures. C’est un outil très facile d’accès et d’utilisation et présentant également un côté ludique. » assure Nathalie Vigneau.

J’avoue beaucoup apprécier cette méthode et j’aurai voulu connaitre ceci avant. James a parlé tard mais très bien très rapidement ensuite. A vrai dire il s’exprime aussi bien que des enfants bien plus âgés que lui à présent. Peut-être que si un blog avait parlé de cette méthode avant, je l’aurai tenté avec James alors j’espère que ce billet sera utile à l’une d’entre vous ou l’un d’entre vous. En attendant, je prête la méthode à ma maman, assistante maternelle, qui en fera certainement un merveilleux usage !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Google+
Tags: 

2 responses to “Kestumdis ?

  1. guizmo

    bonsoir,

    Oui ça marche (j’ai des vidéos de mes enfants qui le prouvent) et ça existe même depuis plusieurs années. Nous sommes plusieurs parents à l’avoir fait grâce au livre « signe avec moi » issu d’une méthode américaine. On commence vers 7,8 mois ensuite l’enfant comprend sans répondre puis les premiers signes clairs apparaissent vers 1 an. Cela permet de désamorcer des conflits qui pourraient arriver sur des frustrations d’incompréhension mutuelle.
    Ca ne retarde pas non plus l’acquisition du langage, je dirais même que ca l’accèlère car mon fils parlait plutôt bien à 2 ans (phrase construite et claire, compréhensible par quelqu’un d’autre que ses parents, du vocabulaire) avec une grande envie d’apprendre les mots et leur prononciation et ma fille prend le même chemin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *