L’éveil de bébé à la musique

Étant issue d’une famille de musiciens et ayant moi même été au conservatoire et appris le violon, il me semble important que mon fils s’intéresse à cet art.

Bien sûr, il n’a que deux mois et demi mais quand il sera plus grand j’espère qu’il souhaitera tenter d’apprendre un instrument et que, pourquoi pas, cela lui plaira.
Il choisira, je ne le forcerai pas, ni moi ni son père, a poursuivre quelque chose qu’il n’aimerait pas bien évidemment mais on lui proposera et j’espère pouvoir l’accompagner à des séances d’éveil musical destinées aux tout petits comme mes parents l’ont fait avec moi.

Pour le moment, il s’agit d’habituer son oreille à la musique et pour cela je tente de lui donner un éventail assez large dans différents style de musique sans me limiter aux comptines dont je parlerai un peu après.

J’ai déniché à la médiathèque de chez moi, un cd composé de morceaux de musique classique spécialement choisis pour l’éveil et l’apaisement des bébés en bas âge qui s’appelle « les premiers mois, éveil musical du nouveau né ».

J’ai fait écouter un petit bout de chaque morceau à James et j’ai noté son attitude à l’écoute de chaque mélodie. J’ai noté mes remarques afin de pouvoir comparer avec d’autres écoutes futures et voir s’il réagit toujours pareil ou si cela évolue.
Pour le moment, James semble lier ses émotions à celles transmises par la mélodie, du moins de la même manière dont moi je les ressens. Peut-être est-il influencé par mes propres émotions qu’il ressent près de lui. Il faudra donc tenter cette même écoute à un même age avec moi puis très peu après avec son père par exemple.

A la première écoute, lorsque la musique est calme et de préférence avec des voix (aimera-t-il comme sa maman les comédies musicales ?), il s’apaise. Lorsque la musique propose un rythme vif et rapide il s’anime et s’agite en souriant. Lorsque la musique est vive et rapide mais qu’elle semble transmettre une émotion de colère, James pleure.

J’en viens aux comptines. J’ai des souvenirs de comptines enfantines mais en les écoutant de mon oreille de maman, la plupart me semblent bien violentes pour des enfants. Est-ce là une image de la vie que je veux donner à mon enfant ? Lui apprendre des chansons où les crocodiles s’en vont en guerre, ou les coups de fouets seront donnés si l’enfant n’est pas sage (un fouet  quand même! un fouet ! ) et je ne ferai pas une liste complète ici mais a ce stade j’en suis arrivée a remplacer quelques paroles. Oui, la vie est aussi composée de guerres et de punitions face a des attitudes répréhensibles mais j’aimerai que mon fils, à son jeune âge, n’entendent pas déjà des mélodies qui supposent que la vie est parfois si cruelle !

Sa favorite du moment c’est le grand cerf dans la foret qui regarde venir à lui le lapin. Je n’arrive pas a dire « cerf cerf ouvres moi ou le chasseur me TUERAS », je remplace ce vilain mot par « cerf, cerf, ouvres moi ou le chasseur me TROUVERA » . L’idée qu’il le chasse reste la même mais on peut aussi penser qu’ils jouent à cache cache par exemple ! A même pas 3 mois je doute que mon fils voit une vrai différence mais moi je la connais et cela me convient pour le moment. Je remettrai les bonnes paroles quand j’aurai expliqué à James ce qu’est un chasseur, ce qu’il fait, et pourquoi.

pour un large éventail de comptines je vous conseille d’aller voir ce site : comptines.net

Concernant les musiques actuelles , James en écoute aussi puisque j’en met parfois dans la journée pour moi. Durant ma grossesse j’ai écouté énormément de Michael Jackson. Il en résulte aujourd’hui que mon fils adore les mélodies du roi de la pop. Pour l’endormir, il n’y a pas mieux que heal the world et que je n’essaie pas une berceuse sinon, les 3/4 du temps, il hurle jusqu’à ce que je revienne à heal the world !

ah le coquin…

Rendez-vous sur Hellocoton !
Google+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *