Dans les yeux de mon fils

Avoir un enfant… Depuis ma plus tendre enfance j’ai rêvé de ce jour. Lorsque j’ai rencontré papa geek, nous avons rapidement parlé d’enfants, mais nous voulions suivre nos principes : nous marier d’abord, partir bien sûr en lune de miel, emménager dans une jolie maison, PUIS avoir un enfant. Nous avons donc terminé nos études, nous nous sommes installés et nous nous sommes dit oui pour la vie. James est venu nous combler 9 ans après le début de notre relation.

Il y a des jours ou il nous rend complètement fous.  Heureusement, nous avons les grands parents etc. juste à côté donc, quand nous arrivons à saturation, nous leur confions la bête. Ce week end cela a été le cas. Papa Geek malade, moi complètement H.S… Et un James débordant d’énergie ! Et bien laissez moi vous dire qu’apres 2 après midi avec les grands parents, papa et maman avaient l’impression de sortir d’une semaine de vacances aux bahamas ! J’exagère mais parfois, ça devient vital je pense.  En toute franchise, quel est l’intérêt pour l’enfant d’avoir des parents à bout de nerfs ? Aucun ! Autant, quand cela est possible, qu’il passe un peu de temps avec la famille et qu’il retrouve des parents calmes et qui ne s’énervent pas à la moindre provocation (Qui a dit que la crise des 2 ans était facile que je le frappe? ;) )

 

Et malgré tout, plus les jours passent et plus je suis folle de mon fils. J’ai beau ne pas aimer être réveillée à 6h30, quand j’entends sa petite voix chuchoter « maman » dans la pénombre de sa chambre, quand je vais le chercher dans son lit, qu’il s’agrippe à moi et que j’ai ce tout petit mais si adorable câlin matinal, je fonds littéralement. Un petit frisson parcourt mon dos et me secoue de la tête aux pieds. Je sens mon coeur gonfler en moi, et je me dis que ce sont de petits instants comme ceux là qui font que la vie mérite d’être vécue.

Parfois je le regarde jouer et je vois son petit visage très concentré. Je me rend souvent compte que dans ces instant là, James doit sentir mon regard et mon sourire de maman gaga car il choisit toujours des moments comme ceux-là pour se tourner vers moi, avec un large sourire.

Mon fils sait que j’adore le voir danser, dès qu’il y a de la musique il me regarde et me dit « danse! » et je le vois se dandiner tout fier.

Ce sont de petits instants du quotidien qui ne parleront pas forcément à tout le monde. Pourtant, pour moi, ils sont tout simplement exceptionnels, magiques et c’est dans les yeux de mon fils que je peux m’émerveiller un peu plus chaque jour de la beauté de la vie.  Nous avons beau répéter à nos enfants que nous les aimons, ils ne comprendront l’ampleur de cet amour que le jour ou ils verront eux aussi la vie dans les yeux de leur fils/fille.

Et bien sûr, juste parce que c’est le plus beau (si si je suis objective, toujours :p ) et que je vous aime bien, je vous présente James, mon amour de casse pieds ;)

Rendez-vous sur Hellocoton !
Google+

3 responses to “Dans les yeux de mon fils

  1. Virginie

    Je ne peux qu’être d’accord avec toi même si mon fils n’a que 7 mois !
    Oui James est beau mais le plus beau c’est mon fils :p

  2. mary

    ça grandit trop vite ( à notre goût) avec eur petit caractere qui nous mettent a bout, mais c est vrai des qu’il y a une petite marque de tendresse, ou de reussite dans leur evolution, on oublie tout et notre coeur de maman fond comme neige au soleil

    James est très mignon.

  3. Maman Geek Post author

    Virginie, attends de voir quand il aura 2 ans et que son caractère se sera un peu plus affirmé. Moi qui trouvait James chiant quand il avait 7 mois, heu je savais pas ce qui m’attendait meme si les copines te préviennent c’est pas pareil quand t’as le nez dedans ! lol

    Mary, exactement. Merci pour James.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *